Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2020 7 11 /10 /octobre /2020 10:49

Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020:

Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942.

Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques Vessière, ces deux héros montargois, oubliés lors des commémorations de l'après-guerre. C'est chose faite depuis hier soir.

La famille de Jean et Jacques (ses deux sœurs et son frère), aidés par le Souvenir français et les Amis du vieux Montargis (AVM), ont dévoilé une plaque qui a été apposée contre l'immeuble s'érigeant aujourd'hui à proximité de leur ancienne maison, au 2, rue de la Sirène, à Montargis.

La cérémonie s'est déroulée 73 ans, jour pour jour, après l'arrestation de Jacques le 8 juillet 1943. Jacques, l'aîné des quatre enfants du couple, qui avait eu 18 ans le 30 juin 1943.

« Une injustice est réparée »

Pour Jacques Bourgon, le président des AVM, «une injustice est réparée. Ce n'est pas une célébration comme une autre. On la doit au travail de Liliane Brulez des AVM.»

Au moment de dévoiler la plaque, l'émotion était palpable pour Jacqueline, Jeannine et Jean-Claude, les sœurs et frère de Jacques. Auparavant, Christian Caron, le président du comité du Souvenir français de Montargis, avait retracé l'engagement de Jean et de Jacques. Le Chant des partisans et la Marseillaise, joués par l'Alliance musicale, ont été repris par l'assemblée.

Retour sur cette histoire :

Fin 1942, le major anglais Francis Suttill du Spécial Opérations Executive (ou SOE) fonde le réseau «Prosper» dans plusieurs départements au nord de la Loire, dont le Loiret.

Jean Vessière est alors propriétaire d'un garage au 20, rue de la Sirène, à Montargis.

Marié et père de quatre enfants, il devient responsable du réseau Prosper pour l'est du Loiret.

En lien avec le garagiste de Sceaux-du-Gâtinais, Roger Mercier, et de nombreux commerçants de Montargis, Jean Vessière va s'impliquer dans la Résistance, épaulé par son fils aîné, Jacques. Propagande par journaux clandestins, aide aux réfractaires du Service du Travail Obligatoire, organisation de parachutages et rapatriement d'aviateurs alliés, l'action de Jean et Jacques Vessière est multiple.

Le réseau s'étend aux villages environnants et notamment à Chuelles, où les familles Carmignac, Lehmann et Gauthier paieront, elles aussi, le prix du sang pour leur courage.

En juin 1943, un gros parachutage d'armes est organisé à Chuelles sous l'égide de Jean Vessière et Lucien Carmignac.

Quelques jours plus tard, ce sont deux pilotes anglais qui arrivent au domicile des Vessière. Jacques, 18 ans, va les convoyer par le train rempli d'Allemands jusqu'à Paris, où ils seront pris en charge et rapatriés.

À la fin du mois de juin, l'ensemble du réseau Prosper est décimé. Plusieurs centaines d'arrestations ont lieu. À Montargis, Jean Vessière parvient à s'échapper par les toits, puis le long du canal sur lequel donne l'arrière de sa maison.

Dénoncé et arrêté à Dammarie\Loing

Les 7 et 8 juillet 1943, la Gestapo envahit Chuelles, massacre Lucien Carmignac et son fils, et déporte les membres du réseau.

Elle se rend ensuite à nouveau chez les Vessière et arrête Jacques. Il sera déporté et disparaîtra à Dora, le 23 août 1944. Désespérant de trouver Jean, le chef du réseau, les Allemands arrêtent Olga, son épouse, le 30 août 1944. Elle fait deux mois de prison durant lesquels ses deux filles, âgées de 11 et 12 ans restent seules à s'occuper de leur petit frère de 2 ans.

Jusqu'en juin 1944, date de son arrestation, Jean Vessière se cache, continuant la résistance.

Il est finalement dénoncé et arrêté à Dammarie-sur-Loing. Déporté.

Il meurt à Sandbostel le 19 avril 1945.

article signé par Alexis Marie

************************************

Merci à William CREFF qui m'a transmis cette information. Nous souhaitions recevoir des souvenirs ou des photos de la Sirène. Ici c'est la période sombre de notre histoire montargoise.

Merci à Jacques BOURGON et son association AVM (Amis du Vieux Montargis) grâce à qui le souvenir de ces 2 héros montargois a pu être rendu.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

  • Plaque à la mémoire de Mme Vassort
    Comme vous le savez, Mme VASSORT (Mle LACOUME, pour nous les plus anciens) est décédée en fin d'année pendant le confinement. Elle est enterrée au cimetière de Villemandeur, dans le carré nord. L'amicale du CEG Pasteur qui avait été constituée en 2009...
  • 1938 classe de CE2 ou CM1 à Pasteur (avec 1 mise à jour)
    Voici une photo qui vient de m'être envoyée. Elle est extraite du site copainsdavant. Une dame faisant son arbre généalogique a cru reconnaitre son père Roger POUPLIN, né en 1929 en 3-2 Je vous donnerai plus de détails lorsque je les aurais. De votre...
  • Aidez-moi à répondre à un commentaire mis sous un des articles "anciens quartiers de la Sirène"
    Préambule: Je l'ai souvent écrit : merci de ne pas mettre de commentaire sous des articles publiés car les articles s'empilent et qui va relire d'anciennes publications ? De plus, ce quartier de la Sirène a fait l'objet de plusieurs articles courant 2020...et...
  • Actualité de "nos enfants": Deborah CREFF publie son 1er ouvrage
    "Du bonheur au fil des Saisons" Quel beau titre en ces périodes moroses!. Voici le 1er ouvrage publié par Déborah CREFF . Fille de "notre" William (ceg 59-63) Nos enfants sont tous adultes...depuis longtemps... ****************************************...
  • Hommage à Mle LACOUME - Annie VASSORT
    Nous, qui avions commencé en septembre 59, n'avions connu que Mle Lacoume... mais pour les plus jeunes c'était Mme VASSORT…puis les décennies ont passé et pour ceux qui ont eu la chance de continuer à la côtoyer, elle aimait qu'on l'appelle Annie... C'est...
  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...