Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 22:05

Souvenirs, souvenirs..... William CREFF, "pasteurisé" comme moi de la 1ère heure, a réussi l'exploit de retrouver tous les enfants des gendarmes qui vivaient... dans la gendarmerie.

Ci dessous, plusieurs coupures de journaux, un résumé de cette aventure...puis le discours de William, le tout agrémentés de photos:…

  eclair gendar

Le Samedi 11 Juin, à 16 heures 30, le commandant de compagnie de la gendarmerie de Montargis, le Capitaine CONSTANT Sébastien, a ouvert les portes de sa caserne aux anciens gamins de la gendarmerie des années 1955-1965.

Ces retrouvailles ont été organisées par William CREFF, fils de François CREFF, gendarme à la brigade des recherches dans ces mêmes années et qui eut pour chefs successifs M. FRITZ, M. MANGIN, M. GREMONT et M. THUMERELLE.

L’émotion était au rendez-vous lorsque les anciens gamins, devenus aujourd’hui des papys et des mamys, ont redécouvert les bâtiments, la cour d’honneur et la cour bordée de six tilleuls qui leur servait d’espace de jeux.

photo groupe

Capture1aEn 1955, la nouvelle caserne de gendarmerie accueillait 17 familles de gendarmes qui comptaient en tout une cinquantaine d’enfants.

Le commandant de compagnie était alors le capitaine DELANGE, puis les capitaines CALONNE et CHABERNAUD.

Pour ces retrouvailles, William CREFF, grâce à l’outil internet, est parvenu à réunir une bonne trentaine de ces anciens gamins et quelques mamans, qui venaient de tous les coins de France.

L’un d’entre eux venait de Pologne.

Ils se sont d’abord retrouvés le midi, dans le cadre verdoyant du restaurant du lac de Chalette, où un menu de choix leur avait été proposé.

Pendant le repas, des photos des années 1955-1965 ont défilé de main en main et ce fut l’occasion pour chacun de replonger dans son passé et de partager ses souvenirs avec ses voisins de table.

A 16 heures 30, les 54 participants de ces retrouvailles ont regagné la gendarmerie pour la séquence émotion.

Un demi siècle s’était écoulé et aucun d’entre eux n’avait refranchi les fameuses barrières.

Pour immortaliser l’évènement, de nombreuses photos ont été prises et tous ont été émus en revoyant les fenêtres de leurs anciens logements.

Un unique gendarme, M. RETIERE, âgé de 89 ans, accompagné de sa femme, était de la fête, ainsi que la famille BONNEL qui résidait rue Ernest Malâtre, juste à côté de la gendarmerie.

Cette famille ouvrait les portes de sa maison aux enfants de gendarmes qui souhaitaient voir la télévision et nombreux étaient ceux qui découvraient, émerveillés, cette invention du siècle dernier.

Les retrouvailles se sont terminées par des embrassades et des poignées de mains avec l’espoir de se revoir un jour.

Tous garderont un très bon souvenir de cette journée.

Le discours de William CREFF et une minute de silence pour honorer les mémoires des papas, des mamans et des enfants, hélas trop tôt disparus, mirent un terme à ces retrouvailles.

M. Michel DURY, journaliste, a bien connu les pères de ces « grands gamins » et c’est avec plaisir qu’il a accepté de faire le reportage de ces retrouvailles dans l’enceinte de la gendarmerie.

Tous le remercient et remercient également le Capitaine CONSTANT de leur avoir ouvert les portes de sa caserne.

Sans son accord, ces retrouvailles n’auraient pas eu le même cachet, ni la même dose de nostalgie.

  art pres

 Capture1b

 

Voici maintenant le discours de William: 

Tout d’abord merci à tous d’être venus si nombreux à ces retrouvailles.

Le changement de date, indépendant de ma volonté, nous a privé de la présence de quelques camarades: Alain et Francette PETAT, Jean CODRON, François BARON, Hervé RETIERE, Michèle THUMERELLE, Marie-Christine GREMONT, Monique et Bernadette BONNEL.

Avec Bernadette CODRON, dernière inscrite, la barre était montée à 61 participants, mais avec les désistements des 15 derniers jours, de Josiane BOYAU, de Jacqueline JACQUEMONT et de la famille VIDIELA, elle est redescendue à 54.

Tous auront pensé à nous en ce jour de fête et ils m’ont demandé de vous transmettre leur bonjour.

 

Je remercie le capitaine CONSTANT de nous avoir ouvert les portes de sa caserne.

Sans son accord, ces retrouvailles n’auraient pas eu le même cachet, ni la même dose de nostalgie.

 

Je remercie le journaliste M. Michel DURY, qui a connu, tout comme son père journaliste, bon nombre de nos pères.

 

Je remercie également la famille BONNEL qui s’est jointe à nous avec sa générosité et sa bonne humeur habituelle.

 

Ces retrouvailles ont été l’occasion d’honorer d’une certaine façon les mémoires de nos papas, de nos mamans et de certains de leurs enfants, aujourd’hui disparus.

Ils sont toujours présents dans notre mémoire....... 

Pour les enfants :

Christian BOYAU, Christian BLONDEAU, Bernard JACQUEMONT, Jean-François RETIERE, Alain SIMONET et Alain FARNAULT.  

Pour les mamans :

Cécile ANDRE, Gilberte MORIGOT, Marguerite BARON, Jeanne PETAT, Marie Thérèse BLONDEAU, Raymonde FRELAT, Germaine NAMY, Lucienne FARNAULT, Yvette FRITZ, Madeleine BLEHAUT, Aimée NAULT et Mme. MARTIN.  

Pour les papas :

Emile CODRON, François CREFF, Georges GREMONT, Roger NAMY, Marcel BLONDEAU, Raymond BOYAU, Clément BARON, Oscar FRITZ, Raymond NAULT, Jacques COURTIN, Robert NIZON, Lucien FRELAT, André FARNAULT, Norbert CARREAU, Théodule THUMERELLE, Charles MANGIN, Pierre MORIGOT, Albert BLEHAUT, Jean SIMONET, Marcel GIRAULT, Gilbert MARTIN, Léon BONNEL.

 

En leur mémoire, je vous demande de faire une minute de silence......

 

Avant de nous quitter, je vous demanderais d’avoir une pensée pour les mamans et les papas qui vivent l’Automne de leur vie dans des maisons de retraite, et une pensée toute particulière pour notre vétéran à tous, M. Robert ANDRE, âgé de 97 ans qui demeure toujours dans sa maison à Amilly, aidé de ses deux filles Jocelyne et Josette et de son généreux gendre Jacky.

 

Bonne fin de journée et bon retour dans vos foyers. 

 

photo gendar face

 

photo cour

 

 

Capture1c

 Bravo à William pour cette initiative....A nos ages que ça fait du bien de renouer avec le passé...Notre jeunesse.

Cordialement à tous. CD

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

  • Aidez-moi à répondre à un commentaire mis sous un des articles "anciens quartiers de la Sirène"
    Préambule: Je l'ai souvent écrit : merci de ne pas mettre de commentaire sous des articles publiés car les articles s'empilent et qui va relire d'anciennes publications ? De plus, ce quartier de la Sirène a fait l'objet de plusieurs articles courant 2020...et...
  • Actualité de "nos enfants": Deborah CREFF publie son 1er ouvrage
    "Du bonheur au fil des Saisons" Quel beau titre en ces périodes moroses!. Voici le 1er ouvrage publié par Déborah CREFF . Fille de "notre" William (ceg 59-63) Nos enfants sont tous adultes...depuis longtemps... ****************************************...
  • Hommage à Mle LACOUME - Annie VASSORT
    Nous, qui avions commencé en septembre 59, n'avions connu que Mle Lacoume... mais pour les plus jeunes c'était Mme VASSORT…puis les décennies ont passé et pour ceux qui ont eu la chance de continuer à la côtoyer, elle aimait qu'on l'appelle Annie... C'est...
  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...
  • Qui connait le prénom de METRIER (ou MAITRIER) Classes primaires à Pasteur
    D'accord, nous ne sommes pas sur les 10 années d'existence de notre CEG...mais notre site accueille toutes les demandes...et, je suis très fière de constater que, grâce à vous, toutes nos recherches sont couronnées de succès...j'espère qu'il en sera de...
  • Recherchons Michèle, qui était coiffeuse à Amilly dans les années 60.
    Nouvel exploit à réaliser....comme toutes nos recherches ont été couronnées de succès (y compris la dernière avec l'abbé Gallerand)... nous devons essayer... Voici un extrait du mail reçu le 2 décembre: « Bonjour, je recherche dans le cadre d'une filiation,...