Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
rappel: tous ces portraits sont issus des souvenirs de William CREFF et concernent les 40 de la  6è ..rentrée 1959.
Il se peut que vous ne partagiez pas les jugements portés: écrivez-moi  (christianedaire@orange.fr), vous serez publiés.
 
Christian COURSIER était très fort en Physique-Chimie. C'était sa matière préférée. Il était un hyper nerveux super original, à la brosse toujours impeccable.
Monique BIKIALO le taquinait en le surnommant KIKI. Ce sobriquet l'agaçait. Il le trouvait ridicule, ce qui n'empêchait pas Monique de lui en remettre une deuxième couche à la moindre occasion.
Ses fous rires, sur le chemin de l'école, le stoppaient net. Il plantait alors son sac à terre pour mieux se libérer de ses contractions musculaires. Demandez donc à Anne-Marie GANNAT si elle s'en souvient? Il lui fallait bien trente secondes avant de redécoller et Claude BEZILLE de lui dire et redire : "Allez, on y va maintenant!".
Sa rédaction, façon PREVERT, sur le thème "le silence", fut lue par tous les profs. Mme VASSORT était dans l'embarras. Comment noter un tel devoir? Les mots, les verbes, les adjectifs étaient jetés sur le papier sans construction logique. Tout y était pêle-mêle.
Christian dessinait des fleurs en pot de façon très stylisée avec une grande maîtrise. Son graphisme était très original et traduisait une grande modernité. J'étais très personnellement admiratif de son talent.
S'il avait persisté dans son art de l'écriture et du dessin avant-gardiste, où en serait-il aujourd'hui?
 Il avait un don inné pour les langues. Il parlait couramment le schtroumf et s'essayait à l'anglais avec la très british Mme BRUNET.
C’est une chance, par contre, qu’il ait abandonné son projet de fabriquer de la nitroglycérine, car nous ne serions plus là, aujourd’hui.
Ses lectures préférées étaient les mini livres (3cm/4cm) qu'il découpait dans des bandes dessinées. Se souvient-il de " l'étrange aventure de Célestin Bouchamiel" qui le faisait se tordre de rire?
 
Gérard GRENIER. Sourire permanent accroché aux lèvres, épi rebelle dans les cheveux et mèche brune sur le front, ce garçon tout simple, d’une extrême gentillesse, a su garder sa bonne humeur le jour où, ayant oublier ses affaires de travaux pratiques des garçons, Mlle LACOUME le fit entrer dans le groupe des filles, pour une initiation à la couture. C’est donc avec du fil et des aiguilles que notre Gérard, couturier en herbe, s’exerça au point de croix, reprises et ourlets pendant trois semaines.  
Gérard était un petit gabarit. Son poids n’excédait pas un demi BARAGLIA et égalait de peu une Danielle MENARD toute mouillée. Personnellement, je n’étais guère plus épais que lui.  Pendant les cours de gymnastique il était souvent mon partenaire pour les exercices se pratiquant à deux. Il était du genre nerveux et venait à bout de moi dans les combats de lutte gréco-romaine. Il tannait tout son saoul, me poussait, me retournait et m’enfourchait jusqu’à mon immobilisation.
Sacré Gérard, je peux te l’avouer maintenant, mais les jambières de ton short  étaient un peu trop larges  pour tes frêles cuisses, et plus d’une fois, le cours de gymnastique a bien failli virer en cours d’anatomie ou de sciences naturelles pour les filles. Mais n’oublions pas que nous étions en « Séance de Plein Air », autre nom donné à la gym. Alors pourquoi faire dans la demi-mesure ! A te voir te démener, souffler et suer ainsi, tu étais bien loin de toutes ces préoccupations. Tu faisais tous les exercices avec un sérieux et une rigueur qui t’honoraient.
Je ne parlerais que très brièvement du grimper de corde où il et elles gesticulaient pour toucher le nœud à hauteur du plafond.
Comme Jacques MARTIN, tu étais un camarade fort courtois, aimable et sans histoire. 
Partager cette page
Repost0

Articles Récents

  • Plaque à la mémoire de Mme Vassort
    Comme vous le savez, Mme VASSORT (Mle LACOUME, pour nous les plus anciens) est décédée en fin d'année pendant le confinement. Elle est enterrée au cimetière de Villemandeur, dans le carré nord. L'amicale du CEG Pasteur qui avait été constituée en 2009...
  • 1938 classe de CE2 ou CM1 à Pasteur (avec 1 mise à jour)
    Voici une photo qui vient de m'être envoyée. Elle est extraite du site copainsdavant. Une dame faisant son arbre généalogique a cru reconnaitre son père Roger POUPLIN, né en 1929 en 3-2 Je vous donnerai plus de détails lorsque je les aurais. De votre...
  • Aidez-moi à répondre à un commentaire mis sous un des articles "anciens quartiers de la Sirène"
    Préambule: Je l'ai souvent écrit : merci de ne pas mettre de commentaire sous des articles publiés car les articles s'empilent et qui va relire d'anciennes publications ? De plus, ce quartier de la Sirène a fait l'objet de plusieurs articles courant 2020...et...
  • Actualité de "nos enfants": Deborah CREFF publie son 1er ouvrage
    "Du bonheur au fil des Saisons" Quel beau titre en ces périodes moroses!. Voici le 1er ouvrage publié par Déborah CREFF . Fille de "notre" William (ceg 59-63) Nos enfants sont tous adultes...depuis longtemps... ****************************************...
  • Hommage à Mle LACOUME - Annie VASSORT
    Nous, qui avions commencé en septembre 59, n'avions connu que Mle Lacoume... mais pour les plus jeunes c'était Mme VASSORT…puis les décennies ont passé et pour ceux qui ont eu la chance de continuer à la côtoyer, elle aimait qu'on l'appelle Annie... C'est...
  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...