Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /
rappel: tous ces portraits sont issus des souvenirs de William CREFF et concernent les 40 de la  6è ..rentrée 1959.
Il se peut que vous ne partagiez pas les jugements portés: écrivez-moi  (christianedaire@orange.fr), vous serez publiés.
 
Danielle DELAHAYE et Martine MIGNON.
Le saviez-vous ? Danielle était la grande camarade de Martine et Martine la petite copine de Danielle. Ces deux là  étaient toujours « fourrées » ensemble, du chemin des écoliers à la cour de récréation. Les séparer aujourd’hui serait une hérésie, ne serait-ce même que le temps nécessaire à brosser leur portrait souvenir.
Et quel duo ! L’une était grande, massive, bien charpentée et l’autre toute petiote. De là à penser qu’elles étaient à l’image de LAUREL et HARDY, non bien sûr, Danielle et Martine étaient beaucoup trop sérieuses pour s’apparenter à de tels phénomènes. Quoique, à y regarder de près, nous y trouverions peut-être quelques ressemblances. Notre Martine n’avait-elle pas la stature et le pragmatisme d’un Oliver ? Elle était d’un grand calme, sa voix était posée et sa démarche tranquille. Ni les réflexions douces amères de M. MORIZET, ni les colères explosives de Mme PETIT ne pouvaient perturber cette « montagne vivante ». Elle était la maman poule de Danielle, sa protectrice, tout comme Oliver pour son Stan. Quant à Danielle, elle était une petite pomme toujours souriante et parfois gaffeuse comme LAUREL.
Vous souvenez-vous de cette fameuse rédaction où nous devions raconter une « aventure » qui nous était arrivée sur le chemin de l’école ou un fait divers amusant dont nous aurions été le témoin ?
Notre Danielle ne se démonte pas et la voilà qui prend sa plume pour incruster dans son sujet, sa grande camarade. Elle se joue d’elle, ironise, fait des images quelques peu loufoques sur sa Martine et tout cela sans la moindre retenue et sans l’ombre d’un remord.
Lors de la remise des copies quelques temps après, Mme VASSORT fit remarquer à Danielle qu’on ne devait, en aucun cas, parler ainsi de sa petite camarade. Elle trouvait en effet irrespectueux les propos tenus par Danielle envers Martine. Danielle était bien jeune et naïve à l’époque et n’y voyait alors aucun mal.
Mme VASSORT eut la gentillesse de nous lire son chef d’oeuvre.  Quelle partie de rigolade ! Chaque élève était pendu à ses lèvres, à commencer par Monique BIKIALO, dans le fond de la classe, qui avait cessé, pour la circonstance, de jacasser avec sa voisine. Seule Danielle ne riait pas. Elle avait posé la main sur sa bouche et n’osait à peine se retourner pour voir Mme VASSORT lire son odieux petit roman. Il faut dire qu’elle s’appliquait dans sa lecture et qu’elle prenait tout son temps. Elle  respectait la ponctuation, points et virgules, et lisait d’un ton fort juste qui mettait encore plus en évidence les indélicatesses de la pauvre Danielle. Quant à Martine, elle prenait cela  avec beaucoup de pragmatisme. Assise devant sa table, elle écoutait avec beaucoup d’attention, souriant ça et là, mais sans plus. De toute façon, Danielle était sa grande camarade et rien ne pouvait briser cette vieille amitié.
Alors, à la lecture de ces deux portraits, Danielle et Martine n’avaient-elles des ressemblances avec LAUREL et HARDY ? Pour ma part, il n’y pas de doute possible et la réponse est, de ce fait, évidente.
 A la rentrée de 1959, Danielle faisait partie des petites mignonnes de notre emblématique classe de 6ème. Assise sur le dessus d’un lit, immobile et souriante, n’aurait-elle pas ressemblé à  ces poupées de cire, aux pommettes roses et si joliment habillées, qui ornaient les chambres de nos grand-mères autrefois ?


Martine était d’une force tranquille et suivait son chemin à pas mesurés. J’ignore si aujourd’hui ces deux inséparables camarades sont restées de  bonnes amies, mais pour moi, le temps d’un portrait  et à ma plus grande joie, je les aurais réunies.
 
Partager cette page
Repost0

Articles Récents

  • Plaque à la mémoire de Mme Vassort
    Comme vous le savez, Mme VASSORT (Mle LACOUME, pour nous les plus anciens) est décédée en fin d'année pendant le confinement. Elle est enterrée au cimetière de Villemandeur, dans le carré nord. L'amicale du CEG Pasteur qui avait été constituée en 2009...
  • 1938 classe de CE2 ou CM1 à Pasteur (avec 1 mise à jour)
    Voici une photo qui vient de m'être envoyée. Elle est extraite du site copainsdavant. Une dame faisant son arbre généalogique a cru reconnaitre son père Roger POUPLIN, né en 1929 en 3-2 Je vous donnerai plus de détails lorsque je les aurais. De votre...
  • Aidez-moi à répondre à un commentaire mis sous un des articles "anciens quartiers de la Sirène"
    Préambule: Je l'ai souvent écrit : merci de ne pas mettre de commentaire sous des articles publiés car les articles s'empilent et qui va relire d'anciennes publications ? De plus, ce quartier de la Sirène a fait l'objet de plusieurs articles courant 2020...et...
  • Actualité de "nos enfants": Deborah CREFF publie son 1er ouvrage
    "Du bonheur au fil des Saisons" Quel beau titre en ces périodes moroses!. Voici le 1er ouvrage publié par Déborah CREFF . Fille de "notre" William (ceg 59-63) Nos enfants sont tous adultes...depuis longtemps... ****************************************...
  • Hommage à Mle LACOUME - Annie VASSORT
    Nous, qui avions commencé en septembre 59, n'avions connu que Mle Lacoume... mais pour les plus jeunes c'était Mme VASSORT…puis les décennies ont passé et pour ceux qui ont eu la chance de continuer à la côtoyer, elle aimait qu'on l'appelle Annie... C'est...
  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...