Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 14:09

undefined                                              
Voici la suite des photos envoyées par Jacqueline BERGER-COGNET

Pour ceux qui l'ont connu et pour tous les autres, son cursus:
- Pasteur de sept 64 à Juin 58
- seconde au lycée en foret et concours de l'école normale
- Ecole normale de Melun

- 1 an instit à Mondreville (dans le 77)
- retour à Montargis: 1 an à Gambetta puis jusqu'en 89 à Langevin
- vient de terminer sa carrière à Vimory où elle habite.

Elle se souvient des  enseignants: 
- M. LABRETTE le directeur
- Mme LABRETTE, prof de sciences. Là encore, ma mémoire est prise en défaut, je la croyais prof de Français, puisqu'elle m'avait prêté des bouquins lorsque je faisais des remplacements de profs à Durzy, et enseigner le français et l'histoire à des gamins qui passaient des CAP ou des BEP n'était pas chose facile...
- M. MARCANTONI, prof d'anglais
- M. POTHIER, prof de math
- Mme VASSORT (qui fait l'objet de plusieurs articles)
-
et surtout M. DESBROSSES qu'elle a eu plusieurs années, très sévère et ayant la facheuse habitude de prolonger ses cours (parfois d'une heure) , j'imagine la tête de celui qui avait les élèves après...

Reprenant les habitudes du site www.copainsdavant.com 
voici le nom de certains élèves, du bas vers le haut et de gauche à droite (avec entre parenthèses quelques pistes pour les contacter)

1er rang:
1- Gilbert FRISH (entreprise de maconnerie à Amilly),  2- J.TORRES , 5- Patrick POISSON (Montargis) 6- Patrick LEROUGE (commercial à Amilly avec l'adresse),  7- Marc FERRAND (prof en Nouvelle Calédonie) et à l'extrème droite: M. DESBROSSES

2è rang:
1- Patrick LEFEVRE, 5- Annick PETIT

3-è rang:
Julia DROGUERES, 3- Jacqueline BERGER-COGNET , 4- Maryse DELARUE (ép BOUCHER, commerçante à Milly la foret, 5- M.José POMPON (ve LECERF), 6- Chantal JOUDRIOU, 8- J.Paul ALLARD
             


J'ai remis 2 fois la photo, pour plus de facilité de lecture, mais surtout pour me prouver que tous les problèmes rencontrés avec ce site ne sont pas de mon fait. 

Je suis à votre disposition pour continuer à publier vos photos et vos articles: 

                 courriel                 christianedaire@orange.fr 


              ou par courrier            29 rue chaude   37270-VERETZ


William CREFF (mon fidèle scribb et portraitiste inégalable) aimerait tellement que vous mettez des commentaires, qui pourraient être lus par tous: c'est facile cliquez sur "ajouter un commentaire" juste en dessous de l'article. 

William consulte le site tous les jours, faites comme lui. 

Vous pouvez, bien évidemment,  "recommander" notre site 

                                        www.ceg-pasteur-montargis.com 

et vous associer à nos recherches.

A+. CD

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 19:42

Vous avouant les nombreuses heures perdues à essayer de rendre ce site lisible, je ne trouve plus assez de temps pour faire des recherches de nom sur les annuaires, et surtout appeler à des heures raisonnables. 

..Et il faut dire, qu'appeler quelqu'un... qui ne vous connait..., que vous ne connaissez pas..., et qui ne comprend pas forcément tout de suite, le motif de l'appel ...n'est pas toujours chose facile....


Robert Gazut (mon lieutenant de la 1ere heure) a répondu présent. 

Voici son mail ainsi que celui qu'il a envoyé à un de ses anciens copains de classe:

Robert GAZUT

Non, nous n'allons pas te laisser, tout faire, toute seule, quand-même ...!!!

 Pas moi en tous cas, surtout après le beau cadeau que William CREFF m'a personnellement fait en réalisant cette magnifique caricature, que tu as ensuite insérée au blogue; mais aussi compte-tenu de votre investissement à tous deux pour donner vie à ce "journal" que je consulte avec plaisir dès que j'en ai le loisir.

Pour ma part, je suis donc partant pour m'occuper de "ma classe", depuis la 6ème jusqu'à la 3ème M, sachant que pour l'instant les seules photos disponibles sont celles de 4ème M & de 3ème M. (*) 
Espérons que d'aucuns nous fourniront les 2 manquantes.

Dans cette optique, peux-tu, si tu l'as complété depuis, m'adresser à nouveau le fichier (ou la partie de celui-ci) qui comporte les coordonnées déjà collectées sur la 4ème M ? 

Merci encore à toi et à William, comme à tous ceux qui apportent leur pierre à l'édifice commun (comme récemment Jacques BERNU par exemple) dont je ne doute pas un instant de la qualité du résultat en 2009.  

Très cordialement. Robert GAZUT 
(*) Pour ton information j'ai d'ailleurs, grâce aux infos figurant sur ton blogue, pu recontacter Christian LACOSTE, dans le courant de la semaine et tu trouveras ci-après la copie de l'e-mail que je lui ai adressé. 

 À : Mr Christian LACOSTE
Objet : Notre conversation de ce soir

Christian,

Je suis heureux de cette reprise de contact avec toi, .... 45 ans après que tu m'aies brièvement "coaché" sur les bases du full... contact afin que je calme le bouillant Donald de BONI dans les jardins Durzy, car il m'avait promis toute la journée, sans motif avéré, que c'est là qu'il me donnerait la raclée après l'étude du soir. 
Et c'est lui qui l'a finalement reçue... 
Il s'en souvient d'ailleurs encore puisque lorsque je l'ai appelé, très récemment, j'ai utilisé le "devine qui t'appelle ...souviens-toi, un soir dans les jardins ..." et là il s'est exclamé : "GAZUT !". Marrant, non ?

Eh oui, que le temps passe et les souvenirs se ramassent à la pelle.

Donc, pour revenir à ces futures retrouvailles auxquelles tu ne peux pas ne pas participer, vas visiter le site Copains d'avant et le blogue mis en place par Christiane DAIRE (LANIER) en utilisant les liens suivants: 1)

http://copainsdavant.linternaute.com/etablissement/

306782/1/ceg_pasteur/

2)  http://www.ceg-pasteur-montargis.com/

Merci de ton écoute et à + . Robert GAZUT 
PS: nous avons fait au moins 2 années dans la même classe: la 4ème M et la 3ème M dont tu trouveras les photos sur le site

 

CD:
- Merci à Robert pour son aimable proposition. 
Jamais totalement satisfaite (sans ambiguité, je parle de notre projet! ), j'attends les autres propositions, si 1 personne se propose pour 4 années, nous devrions gagner un temps précieux...

- Précision importante:

Inutile d'aller sur copainsdavant sauf si d'autres établissements vous interessent. (ou si vous voulez connaitre mon parcours car je n'ai pas été avare de détails, mais.. grace à ça, je viens d'avoir un ancien élève interne-externé que je surveillais jusqu'à 22h,  année 68-69 à l'internat de Durzy., il se souvient de moi: facile, j'étais la seule fille !.)
Pour Pasteur, nous étions 24 inscrits en Mars 2007 sur copainsdavant, ce nombre est monté à 50 mais en incluant ceux qui avait lu les articles dans l'éclaireur.

- Venez nous rejoindre directement, mon listing personnel atteint les 320 noms avec une bonne centaine de coordonnées

              Il n'y a  pas d'inscription, ni d'adhésion payante

Vous pourrez, même, écrire directement vos commentaires qui seront lus par tous:

Rendez-vous sur le site  :

                         www.ceg-pasteur-montargis.com


Pour la confidentialité de vos coordonnées, si vous voulez écrire plus longuement, envoyez des photos....ce qui est demandé par William depuis plusieurs mois: 

                                      christianedaire@orange.fr

  

A +

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 17:22

Je regrette le passage d'overblog (gratuit) à blog (payant) Je suis une utilisatrice Pour moi: 

- près de 3 jours de travail perdus sur ce foutu site qui me publie des articles totalement illisibles.

- Cet après-midi, j'avais tenté une autre technique: récrire la totalité du texte issus de Word, en  y mettant les formes,

arrivée à la 5è page, j'ai tenté un "enregristrer en brouillons": je n'avais que les 20 1ères lignes, alors qu'il

m'annonçait régulièrement des sauvegardes, pire.. je suis allée dans "articles sauvegardés": le titre était bien là,

mais il n'y avait que ...3 lignes. 

- Ce soir, je refais une "n"ième tentative de copier-coller: je ne le modifie pas et je vous assure que tout lisible sur

mon écran, de la même police, justifié, etc: comment allez-vous le trouver??? mystère. ..je dois tenir la promesse

faite  à Robert Gazut qui m'a appelée en début de soirée.

Mais...Pour vous (et nous) tous: que de bonnes nouvelles

- encore de nouveaux noms, avec grace aux noms et coordonnées donnés par Jacky BERNU
- la manifestation de Bernard VION,suite au message laissé sur son répondeur !!! (il vous

racontera peut-être..;mais il ne veut pas d'Internet...)
- et je n'ai pas encore appelé les autres noms cités par Jacky Bernu

Le "jeune retraité" MICHAUT ne pourrait pas avoir la gentillesse de prendre, un tout petit peu de son

précieux temps, pour m'aider à reconstituer la totalité de sa classe??? et Danielle ex DUPORT 

devenue MICHAUT de même pour ses copains de l'époque???

J'oubliais, je vous rappelle mon mail:  christianedaire@orange.fr  pour me fournir les coordonnées où je peux

vous joindre,  mais cela ferait tellement plaisir à William que vousfassiez l'effort d'un petit (pasf

forcément) commentaire.

...extraits des mails reçus depuis ces derniers jours, du plus récent au plus ancien....ne soyez donc pas

étonnés que certaines réponses soient données.. avant les questions!


William CREFF

7 Oct 07 : 
….. Hier matin, à Montargis, j'ai rencontré Michel GIRARDY. Je me suis présenté à lui et nous avons discuté un bon quart d'heure avant la fermeture du site. Il a 69 ans et m'a parlé de ses enfants.
Il n'a plus de contact avec ses anciens collègues. Nous avons parlé de M. POTHIER qui est en maison de retraite.

Il m'a demandé ce que devenait Jean-Yves TRICOT et je n'ai pas su lui répondre.
Il se souvenait très bien du physique longiligne de Alain DEDOURS et de la très sportive Françoise POTHIER.

Il m'a confirmé qu'il n'avait pas ouvert ton site depuis quelques temps. J'espère que notre rencontre lui donnera l'occasion de t'envoyer un nouveau petit message. Je n'ai pas manqué de le remercier oralement pour son long commentaire, cerise sur le gâteau.

Ce matin j'ai vu que tu avais supprimé ce que tu avais déposé sur le site hier. J'ai eu le temps de lire ce que Battina avait écrit sur elle-même et ses parents. C'est bien triste pour ces deux profs remarquables. J'aimerais les rencontrer pour parler de notre bon vieux CEG. Ils auraient certainement des choses à me dire sur leurs anciens élèves ou peut-être que par pudeur, ils me fermeraient leur porte.

Bisous WILLIAM et bon courage dans ton œuvre. 

Je t'ai envoyé un commentaire pour l'article où tu découvrais ton vrai visage à tes camarades. II est très

bref, mais sincère.



3 Oct 07 : 
…..J'ai rencontré et parlé longuement avec Jacques MARTIN aux portes ouvertes du nouveau collège

de Villemandeur où ma fille couvrait l'évènement pour la République et l'éclaireur
Jacques n'a pas changé et demeure un garçon charmant à l'allure débonnaire. Il a fait toute sa carrière à Synthélabo. Sa femme l'accompagnait. C'est une ancienne coiffeuse qui travaille maintenant comme

assistante à l'école de Chevillon sur Huillard. Ils habitent dans une maison à la sortie du bourg de

Chevillon

J'ai connu VION à Pasteur au club de tir dirigé par M. MIGNARD. Il y est resté quelques temps et s'en

est allé. C'était un garçon à l'image de notre Claude, calme et appliqué. 
Quant à BERNU, c'était un élève marrant et sympathique. Il était souvent avec Alain FARNAULT car ils étaient tous les deux de petites tailles.

Battina a beaucoup de nouvelles à nous dire sur elle et ses parents et j'ai hâte de les lire. Son long message sera lu avec une grande attention. 

Quel dommage que nos camarades ne se manifestent pas plus sur "ajouter un commentaire". 
Je les incite de toutes mes forces et ils ne bougent pas d'un poil. Seule la superbe Danielle DELAHAYE

s'y colle et je la remercie mille fois.



Jacky BERNU

…en fait comme je l'ai écrit à Robert Gazut, c'est Jacques Martin (rencontré par hasard) qui m'a parlé de ce projet et ensuite j'ai trouvé plus simple de passer par copains d'avant.

Je suis profondément attristé du décès de Jean-Pierre Blin. Je l'avais perdu de vue depuis longtemps mais nous sommes allés à l'école EDF ensemble et avons commencé notre vie active tous deux à St Laurent des eaux(centrale nucléaire) lui, en temps que chimiste à cette époque, lui n'ayant pas de véhicule, nous faisions du covoiturage.....

- Mercier Jean Jacques : CORQUILLEROY 
- Vion Bernard travaillait comme commercial chez BASTY à AMILLY 
- Lacoste Christian (est à LADON c'est Donald qui m'en a parlé) il était très copain avec Garcia
-  Farnault Alain (tenait ou tient peut-être encore une entreprise de construction de pavillons

dans la zone commerciale de Villemandeur et son épouse un cabinet immobilier à Châtillon Coligny) 
- Mounier Claude (est toujours boucher à Chalette Vesines) 
-Besse Jean Michel (je crois) (est maire de la commune d'OUZOUER/LOIRE)

Bonsoir  Christiane.  

Jacky Bernu

ps : s'il te manque des noms en 3ème M je suis à ta disposition

 

 CD :

Grand merci de ce message, et tes info m'intéressent car sur tous les noms cités je n'ai que les coordonnés

de de Boni (à Montargis), Pour Besse, Farnault (peut-être Alain), Mercier et Monier: j'ai

leur place en 4èM mais sans prénom (ni évidemment adresse), Lacoste Christian (place en 4è M mais où aujourd'hui?), et le nom de Vion n'y figure pas. 
Pour ta classe, comme tu le constates, nous avons de + en + de noms, mais il reste encore beaucoup de

recherches à faire.

Jean Pierre Blin était marié avec Francette Petat, je suis restée en contact avec eux, même si

nous avons  a été une dizaine d'années sans se voir. Ils étaient venus en Touraine pour mes 50 ans et depuis

je recevais des cartes de leurs voyages. 
Me retrouvant brutalement sans activité en début d'année, je leur avais mis un mail (ainsi qu'à Christiane

ex Vignoles et Claudine Rousseau), pour leur proposer de retrouver des anciens de notre classe de Pasteur. Francette m'appelle quelques jours plus tard, mais pour m'annoncer que J.Pierre était perdu, alors qu'il n'avait jamais eu de pépin, il avait fait un problème de santé en toute

fin d'année, transporté en neuro à Fontainebleau, puis à St Antoine à Paris. 3 semaines après c'était fini,

Ils n'ont qu'un fils Stéphane qui est le portrait de son père (voir ci-dessus et ci-dessous) et chimiste

lui aussi, ils ont 2 petites filles. C'est son DC brutal en Fév, ainsi que celui d'amie à peine plus vieille que

moi, (et 2 autres mais sur la génération précédente) qui sont une des raisons qui m'ont fait avoir ce projet

de retrouvailles (beaucoup plus large que celui que j'imaginais en Fév), mais je crois que tous ceux

qui sont au courant de cette aventure, seront présents en Sept 2009).

 

Si tu as été sur le site,William Creff réclame des anecdotes car il est le seul à écrire: mais qui d'autres que lui peut avoir sa mémoire éléphantesque ? 
Ayant terminé le portrait des 40 de la 6è de 1959, il nous relate maintenant des souvenirs de copains de ta classe ou d'autres..

L'éclaireur ne peut faire passer qu'une photo par article et les 2 premiers reprenant les mêmes

textes, avec une photo différente mais c'était nous en 6è puis en 3è, heureusement qu'ils ont fait un

autre article fin Juillet avec la photo de 4èC et mon listing a bondi de 100 nouveaux noms. 
Comme je l'ai écrit, certains ont découvert notre projet quand "ils se sont vus dans le journal".

Il n'y a pas de "billet" d'entrer dans notre groupe, il suffit de cliquer sur le site www.ceg-pasteur-montargis.com et se manifester soit par des commentaires, soit en m'écrivant directement.... ensuite: "faire partie du groupe" c'est-à-dire nous aider à retrouver des coordonnées et apporter l'information à un maximum. 
C'est plus facile pour ceux qui vivent encore (ou ont fait leur carrière) à proximité: Jean Noël Collet, les 2 sœurs André, Anne-Marie Laffont et bien sûr William Creff.

J'oubliais: un service: aller  aussi souvent que possible sur NOTRE site : c'est gratuit, peut-être sympa à lire, mais aussi, ça nous fait monterdans les statistiques, et nous place mieux dans les moteurs de recherche.

Bienvenue dans notre projet. A+. CD

 

Message du 04/10/07 11:32   Bonjour Christiane,

Je viens de recevoir ton message depuis copains d'avant. 
Aussi, je t'envoie directement la photo de la  3ème M.
Tu as raison pour le prénom c'est toujours  Jacky pour le quotidien et Jacques pour l'administratif,

quant à la recherche des coordonnées actuelles mon planning de retraité est particulièrement chargé

cependant voici quelques noms pour lesquels je pourrais peut-être fournir une piste mais certainement

(puisque c'est facile) vous les avez déjà. Lacoste, De boni, Mounier, Besse, Mercier, Farnault, Blin ,Vion  
A plus. Jacky

ps: je n'ai pas trouvé de fiche d'inscription sur le site du ceg-pasteur ! Est-ce normal ?


CD: aucune inscription: rien à payer: allez sur le site aussi souvent que vous le voulez

 Si ça vous fait plaisir, parlez-en à vos copains, essayer de retrouver les noms des élèves...

je l'ai souvent écrit:plus on regarde les photos...plus les noms nous reviennent...comme par miracle

ensuite nous rechercherons ensemble leurs coordonnées


 Battina MARCANTONI

3 octobre 07 : Bonjour Christiane, merci de ton mail. (...je ne souvenais surtout de ton mari..)
Je suis professeur d'anglais à Paris dans le 16ème et j'habite dans le 5ème, deux quartiers très privilégiés.

J'ai 3 enfants : un garçon de 34 ans qui fait du piano au conservatoire d'Orléans et de la formation pour adultes dans la région centre; 
j'ai une autre fille de 30 ans qui est maître de conférence à la fac de Jussieu,
et une dernière de 20 ans en 3ème année de médecine à Bichat.

 Je travaille beaucoup et au lycée et à la mairie de Paris
Je ne vais presque jamais à Montargis

Mes parents âgés y demeurent toujours. Mon père a été affecté par un problème de santé en 2006, il conduit et sort peu. ... ma mère marche mal. 
Le tableau est plutôt triste, et il ne faut guère compter sur eux pour une activité quelconque: ils vivent repliés sur eux-mêmes dans cette grande maison vide et froide.

Je vois souvent mon frère aîné Gaston, maintenant promu à la direction du groupe Thalès, qui voyage énormément et avec lequel j'échange beaucoup. 
J'ai été ravie que tu me donnes de vos nouvelles, embrasse toute ta famille de ma part
Bien à toi, 
Marie-Battina Marcantoni

 

  

Chantal MAUDUIT-FURET

4 octobre 07 : Bonjour,
Merci pour l'adresse du site, ca m'a fait très plaisir.

Je suis restée au CEG de 64 à 67, j'en garde-moi aussi de très bons souvenirs.
En regardant la liste des noms des profs je ne vois pas celui de
M Labrosse prof de français, je l'appréciais beaucoup.

Bien sûr je suis partante pour cette réunion en 2009 même si je ne connais personne parmi ceux cités sur le blog.

Lorsque je vais à Montargis, je passe toujours par la passerelle pour aller jusqu'à Pasteur, nostalgie quand tu nous tiens..... Ca fait toujours sourire mon mari !!! 
A bientôt. Cordialement, Chantal

 CD: Chantal fait partie des jeunes...et pour l'instant , il faut le reconnaitre, je ne peux vous écrire que ce que vous...me faites parvenir...ou bien je brode sur mes souvenirs....

C'est bien pour ça que j'ai besoin de votre aide, envoyez-moi des photos et des noms..et de quoi faire

des articles.

 

suite de souvenirs de William:

William CREFF

 3 Oct 07 : Chère CRICRINETTE
Suite au portrait de Jean-Yves TRICOT, tu écrivais " A notre époque, les filles s’intéressaient peu aux garçons (et inversement sans doute)... Mais ce n’est que mon avis... " 
Tu as tout à fait raison, notre Jean-Yves n’a jamais eu à ses trousses les jeunes filles de notre classe. Bien qu’excellent coureur à pied, il n’a jamais entraîné dans sa foulée la moindre demoiselle en mal d’amour. Elles étaient trop sérieuses et surtout trop occupées à étudier et à faire leurs devoirs.
Lorsqu’elles parlaient de lui, elles disaient toujours : " le Beau Jean-Yves ceci, le Beau Jean-Yves

cela" et cinquante ans plus tard, c’était toujours la même rengaine qui revenait pour définir ce sympathique camarade. Mme VASSORT en personne, se souvenant de lui, dit encore aujourd’hui : " Le Beau Jean-Yves TRICOT". 
Face à ce constat, la tentation a été grande pour moi de dire qu’elles lui couraient après.
Malheureusement ou heureusement peut-être, les mots ne se sont jamais traduits par des gestes. Pour

apporter plus de drôlerie à son portrait souvenir, j’ai donc volontairement exagéré la situation en traduisant

un leitmotiv laconique par une course poursuite comique sortie tout droit de mon imagination.

Il n’en demeure pas moins que notre
  Jean-Yves était un sacré coquin. Il s’amusait parfois à soutenir le regard de notre toute timide et gentille Christiane VIGNOLES pour la faire rougir. Avec Joël LAURY, il avait entrepris ce jeu singulier qui consistait à ne jamais baisser les yeux devant les filles. Pour vous dire la vérité, je ne me serais jamais permis une telle audace, étant trop timide.  
Joël et Jean-Yves avaient repéré deux petites mignonnes d’une autre troisième, la ravissante Danièle GERVAIS et Jocelyne JALOUZET. Cette dernière avait une beauté froide qui faisait fantasmer Joël. Il rêvait de se faire griffer le visage par ses ongles. 

La seule fois où j’ai vu le Beau Jean-Yves faire le joli cœur, c’était à la piscine du stade à Montargis, par un bel après midi de Juillet. Assis sur un banc, face au petit bain, il avait déployé ses bras d’athlète sur

les épaules bien frêles et bien blanches de nos deux camarades Anne-Marie GANNAT et Nicole STAUDER. Avec son regard de séducteur, il m’avait balancé ces mots: "Tu ne le diras pas à  Mme VASSORT, surtout"..... Quelle histoire ! J’en rougis encore aujourd’hui

Alain, Claude  et moi-même avions assisté à ce " dévergondage gentillet " de nos camarades.
Je suis quasiment certain que notre Claude se souvient de ce bel après midi d’été. Il a une excellente mémoire. Je peux vous assurer également qu’il serait prêt à cafter des cinquante ans plus tard pour confirmer mes souvenirs, si l’une ou l’autre de ces demoiselles, devenues mamies aujourd’hui, venaient à me traiter de menteur ou de Petit Rapporteur. (Clin d’œil à Jacques MARTIN. Pas le nôtre, l’autre.)

 Après les petits et toujours dans le registre de la séduction, passons aux grands

Mme VASSORT m’a affirmé que deux ou trois de ses anciens élèves de classes précédentes lui avaient déclaré avoir été séduit par sa beauté et qu’ils avaient fantasmé sur sa personne. C’est lors de retrouvailles semblables aux nôtres, que " ces pépés, vilains chenapans " lui ont confié leurs secrets. Elle a été enchantée

de recevoir une telle déclaration et a trouvé cela " trop mignon " de leur part. (Il va de soi que je ne me

erais jamais permis d’écrire une telle information et de la diffuser sans lui avoir demandé l’autorisation auparavant.)

Pour clore ce registre singulier de la confession des élèves, j’ai signalé à Mme VASSORT que tout petit, j’étais tombé, dès le premier jour, sous le charme de Mme MARCANTONI. Cette maîtresse avait une

grâce peu commune et une voix très douce. Cet émoi ne persista qu’une semaine. Lors de la projection de diapositives dans la salle du Cercle Pasteur, Mme MARCANTONI dit à une de ses collègues :

" Mais qu’a-t-il ce petit, à toujours me regarder ? "  Et toutes les deux me dévisagent. La honte m’envahit de

sitôt et le charme se rompit net.

Après ces confessions, j’en attends d’autres de votre part. Cinquante années ont passé et il serait trop mignon, comme le disait notre gentille Annie, de voir les langues se délier.
Notre Claude m’a déjà glissé à l’oreille le prénom d’une élève de notre classe pour qui il avait un petit faible. Pour savoir qui était la charmante élue, il vous suffit de le lui demander. 
Comme il me le faisait remarquer, après cinquante ans passés, il y a prescription.

ALORS JETEZ-VOUS A L’EAU ET ON VERRA BIEN QUI DES GARCONS OU DES FILLES, SERA LE PLUS COURAGEUX POUR LEVER LE VOILE SUR UNE PARTIE DE SON JARDIN SECRET.

Bisous .William

  

29 Sept 2007   Chère CRICRINETTE,

Ta visite m'a fait bien plaisir mais ne m'a cependant pas bouleversé. 
Tu es comme je t'avais imaginé. La dernière fois que te vis, c'était dans le haut de la rue Dorée, au droit

de la Place de la République, à midi cinq. Je venais de quitter mon travail. Tu étais accompagnée de

notre Francette et tu m'informais du décès de notre regretté M. MORIZET. (CD:suite accident

circulation en mai 68)
Quand cesseras-tu de dire que tu es la petite boulotte de la famille ? Si tu ne cesses pas de dire cette

contre vérité, je proclamerais dès demain et à tout le monde, que je suis brun et que notre Claude

a une chevelure blonde comme les blés. 
 J'ai hâte de parcourir ton commentaire sur tes trois rencontres du week-end dernier. 
Les premières impressions à la découverte des visages et des voix. Agréables ou se dire dans sa tête "Mon

Dieu", quand le temps fait ses ravages. 

 Claude est resté un bien beau gosse et toi une bien jolie femme 
Les filles ANDRE n'ont pas changé. Elles sont simples et sans manière
Martine MIGNON est une personne très calme et parle lentement. Elle est toujours la copine de Danielle DELAHAYE qui fait l'admiration de Mme VASSORT. Danielle est toujours bien

habillée et possède une grande classe.

 
CD:
- énienne reprise...après le franc succès que je viens d'avoir pour l'article 5è B et l'ajout de la photo de

Robert à coté de sa caricature... on peut espérer. 

- Bon: nouvelle reprise, je crois que c'est dans l'ordre et j'ai mis de la couleur... mais vous le savez, j' y reviendrais.....
- pour l'article "2è suite de portraits", je n'ai toujours pas réussi, alors que pour celui-ci, j'ai l'impression que mes

modif sont prises en compte.

A+. CD

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2007 7 09 /09 /septembre /2007 17:50

Merci, merci, vous trouverez ci-dessous des extraits des mails reçus. Je suis ravie que des plus jeunes commencent à se manifester

Anne Marie CAILLAUD

Comme demandé, je te fais parvenir mon adresse email., car je compte bien être présente en septembre 2009. 
J'ai fais une erreur dans le nom d'une fille, je me suis souvenue qu'elle ne s'appelait pas Bailly mais Baillon. j'ai eu la confirmation auprès de Monique Gazut. Michelle et Monique faisaient le trajet du CEG ensemble, car Michelle habitait rue Marcelin Berthelot à Montargis.
Sur la photo de 6è A 62/63, la jeune fille avec les nattes en bas à droite est
Dominique Grégoire, elle habitait au Bd des belles manières chez ses grand parents Mr et Mme Poulain (il me semble que Mr poulain était instituteur à pasteur? peut-être).
en haut à gauche le 2ème
Gilles Fleuriet dont les parents habitent toujours rue Thomas Barreau à Montargis. 
C'est un réel plaisir que de repartir dans les souvenirs de jeunesse. 
Moi qui suis loin de ma famille, c'est très agréable de renouer avec Montargis. 
A bientôt Anne-Marie Caillaud

 
François MARCHANDIN

Quelle magnifique idée, cette réunion des anciens élèves, toutes ces années plus tard. 
Il m'est arrivé souvent de repenser à mes anciens professeurs, en concluant par "eux qui m'ont tant apporté, les reverrai-je un jour ?" et la réponse s'imposait : jamais
.
 
Reverrai-je Mr Morizet (maths) ? Mme Marcantoni (français)? Mme Petit ( physique chimie ) Mme Brunet ( anglais ) Mr Girardy (sport, j'ai toujours écrit son nom avec un I , pensant qu'il était Corse lui aussi) et Mr le directeur qui nous diffusait des leçons de ....morale .J'en oublie peut être un ou deux ? 
 Lorsqu'une amie m'a remis cet article de journal, c'était à Brec'h ( Bretagne ) en Fest-Noz et il était 21 h, j'ai cru me reconnaître sur la photo et de surprise , j'ai failli tomber à la renverse, mais après avoir chaussé mes lunettes ( je viens, comme les autres, d'avoir 20 ans , pour la 3ème fois ) j'ai pu voir que c'était la 4e C 62-63
Cette année là, j'étais en 3èmeB , le grand au fond à droite avec un polo noir, avec 4 garçons dont Morin , et un certain Daire ( qui est peut être de votre famille ) et une ribambelle de jeunes filles dont les noms me reviennent, non sans émotion, au fur et à mesure que je scrute la photo.
Je me nomme François Marchandin et suis très heureux d'avoir eu cette information pour participer au Grand Jamboree ( c’en est presque un ) 

Merci de me tenir au courant de l'évolution du projet, j'y serai ! 
F Marchandin

 
undefined
Monique SAILLANT- QUATRESOUS

 je suis une toute nouvelle internaute et je ne maîtrise pas bien la "bête". 
C'est en effet par l'Eclaireur que j'ai appris ce que vous projetiez de faire en 2009; noble cause mais aussi beaucoup de travail! 
Moi non plus, je ne me souviens pas de toi, je suis allée sur le site et j'ai lu beaucoup de courrier de William CREFF et de toi, nous n'étions sûrement pas dans la même classe. Je n'ai fréquenté le CEG avec ma sœur Maryvonne qu'une année: 1962-63, classe de 3ème C. Je me suis vue sur la photo de classe du site: je suis la dernière du premier rang en partant de la gauche, j'y ai inscrit mon nom.

undefined

 
En regardant cette photo des noms de camarades de classe me reviennent:
1er rang , 1ère en partant de la gauche: - ma sœur Maryvonne SAILLANT( je vais la contacter), 3ème-Lucette MICHEL, (je ne sais ce qu'elle est devenue) 4ème-Hélène REMODEAU (décédée), 8ème-Moi 
2ème rang, 5ème-Michèle BLUM épouse CORNET; elle habitait VILLEMANDEUR (je n'ai plus de contact avec elle). 
3ème rang, 1er-Jean Claude GAZUT, 2ème-?? LEBERT (j'ai oublié son prénom), 3ème-Serge BIKIALO 
c’est hélas tout ce qui me revient en mémoire. 
Quant aux professeurs de ma classe, il y avait : Mr CARRIAU (musique), Mr MORIZET (maths), Mme PETIT (physique, chimie), Mme MARCANTONI ( français), Mme MORIZET ( belle-fille de Mr. /Sciences naturelles), et enfin Mr LABBE ( histoire /géo); je ne me souviens pas du nom de la prof d'anglais, une gentille jeune femme pourtant. 
Voilà, j'espère t'avoir rendu service, si je peux faire quelque chose de plus ce sera avec grand plaisir. 
A+ . M Q

   

Eliane SADIER-MARMONTEL

Mail un peu personnel, mais j’ai pensé que cela ferait plaisir à celles et ceux qui l’ont côtoyée, et puis les non privilégiés comme moi, rentrent de vacances, pour s'être remis au travail....

 Ma Chère Christiane, 
Me voila déjà prête à retourner en France après un séjour de quelques semaines à Miami. Je suis venue faire la nanny pour Lola le Chien et Booboo le Chat pendant les vacances de mes enfants. C’était une fonction bien facile sans couches, ni biberons. 
Je suis très contente de rentrer parce qu’il fait vraiment très chaud : 90 degrés de moyenne.. Fahrenheit, of course (environ 30 degrés et + pour les civilisés quand même). Malgré la clim’ dans les temps forts, je reste avachie sur mon siège, une serviette autour du cou pour m’éponger et je ressemble tout à fait a un boxeur au troisième round. 

Je voulais te donner mon impression concernant mon voyage en Egypte: pharaonique, -bien sûr-. Quand tu m’as dit que tu retournais là-bas pour la troisième fois, je ne comprenais pas bien pourquoi voir "les mêmes choses" et bien maintenant je sais, tu as choppé l’Egyptomania. Moi, j’ai ressenti les premiers symptômes au cours de ma visite. J’ai consulté le Vidal et je n’ai rien trouvé pour guérir cette maladie… Il n’y a qu’un traitement, en effet, c’est d’y retourner. 

En France je suis toujours par monts et par vaux, aussi, ici, j’avais le temps de rattraper mon retard de correspondance. Mais pendant l’absence de ma fille, l’ordi. a brusquement lâché : écran noir. J’ai craint avoir fait une grosse bêtise, surtout que je ne suis pas douée en informatique, j’ai le niveau école maternelle moyenne section. Je viens encore de rater mon passage en grande section. Enfin quand ma fille est revenue, elle m’a dit qu’elle s’y attendait un peu. Donc le verdict est tombé : responsable mais pas coupable. Ouf ! Elle a fait les frais d’ un nouvel ordi.  
J’ai lu tout le résumé de tes voyages. Je suis admirative. Jusqu’à maintenant je n’ai pas fait grand chose, mis à part la Martinique il y a au moins 20 ans et l’année dernière l’Irlande (à la frontière de l’Irlande du Nord) pour un jumelage. Nous n’avons pas eu le temps de faire du tourisme. Je rêve d’y retourner en camping-car, mais seule, je l’exclus. 
J’ai eu 60 ans le 1er août et j’ai eu la bonne surprise d’apprendre que j’allais toucher un pécule et donc j’envisage de m’offrir chaque année un voyage, peut-être deux. Je pense au carnaval de Venise, l’hiver prochain, pour commencer. 
Ma fille et mon gendre ont passé une semaine en Egypte, mini croisière, mongolfière, plongée sous-marine, quad dans le désert. La deuxième semaine, ils sont allés au Rwanda voir les gorilles –sans la brume- ah, ah, ah ! de Diane Fossey et la dernière semaine, ils ont fait un safari photos au Kenya. Ils sont rentrés enthousiastes de leur voyage et aussi surpris et admiratifs de la vie au Rwanda qui, depuis dix ans, se relève magnifiquement de leur horrible guerre civile. 
.....Je te souhaite une bonne continuation, de beaux voyages, une retraite et une vie heureuse avec ta famille. (et tes nombreux amis si j’ai bien compris). 
Je t’embrasse affectueusement
. Eliane Sadier

CD: 
- Il serait souhaitable qu'Eliane nous dise dans quelles classes elle était à Pasteur,
car je me souviens très bien d'elle en primaire à la Chaussée, mais je ne la retrouve pas sur les photos (du moins celles que j'ai mises sur le site)
- J'ai souvent écrit : plus on sollicite sa mémoire (ancienne), pour ça revient. 
Je viens d'avoir un flash sur la maternelle, en plus de Grenier dont je me souvenais très bien, je revois Alain DEDOURS, et je passais toujours devant chez lui, pour aller à l'école....




William CREFF

 Chère CRICRINETTE,

Aujourd'hui le grand Luciano PAVAROTTI n'est plus. 
Dans le commentaire réponse fait à
Martine JOSEPH, j'avais parlé de cet homme remarquable, mais la partie de mes écrits, où j'en faisais état, est passée à la trappe. Pour sa mémoire, j'aimerais que tu rétablisses ce commentaire réponse dans son intégralité. J'aimais beaucoup le bonhomme et avec 
Mme VASSORT, nous avions parlé de lui. Il ne s'embarrassait pas de préjugés et côtoyait avec bonheur les chanteurs dits populaires. Il y a une vingtaine d'années, j'avais fait sa caricature que je possède toujours. 
Dans mes messages, je te nomme
CRICRINETTE, mais lors de conversations je m'adresse à toi en disant CHRISTIANE. CRICRINETTE conduit bien à ceg pasteur montargis, mais à la 4ème ou 5ème page seulement. Désolée, mais toi aussi, tu es un peu une vedette. 
Bisous
William



CD: 

William reparle de mon étonnement de constater que si on écrit un "prénom et nom": on arrive sur notre site. (essayez, ça marche, j'ai découvert que Monique LANIER prénom de ma soeur ainée faisaint au moins 10 lignes de site différents, donc très célèbre...mais j'avais déjà vu aux US et au Moyen Orient de gros placards publicitaires sur LANIER, marque de matériel)

Je suis ravie que William continue à m'appeler comme il le faisait à l'époque, cela ne peut que me rajeunir...pour tout ceux de la gendarmerie ou du quartier, j'étais Cricrinette, c'est d'ailleurs comme ça que Francette m'a interpellée pour que je la rejoigne près de ses proches à l'enterrement de J.Pierre.
et... coté célébrité, avec Etienne ça m'a suffit: lorsque je suis allée pour la 1ère dans sa chambre (c'était.?? + de 38 ans): il y avait un amoncellement de journaux, il gardait tous ceux où on parlait de lui, avec le basket, 2 ou 3 fois par semaine, le hand 1 ou 2 fois, sans compter l'athlétisme l'été: vous pouvez imaginer...J'ai tout découpé et collé dans des classeurs, mis les photos dans des chemises et ranger les médailles de champions d'académies dans une boite (lorsque je l'ai connu, il s'arrangeait pour s'inscrire dans la discipline où il savait qu'il serait le plus fort, faisait 1 entrainement, une compét pour être sélectionné, et le championnat pour avoir sa médaille, heureusement qu'il a arrété l'athlé vers les débuts 70, car passer une journée entière dans les tribunes toute seule, sans connaitre personne, j'exagère, ils étaient 6 frères et soeurs, mais sur la pelouse, pas dans les tribunes...J'ai même eu droit à un décathlon...
Je m'aperçois que je déroge à mes principes: je me mets à parler de moi (ou plutot des miens) alors que cela n'intéresse personne, (s'il y avait une exception, comme Eliane, allez sur ma fiche de www.copainsdavant.com)
...

A+.  CD

 

Partager cet article

Repost0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 23:24

-  Je viens de mettre à jour, notre listing: 243 noms y figurent....

En créant le blog (devenu site) fin Mars 07,  je ne pensais pas que la progression serait aussi rapide....

Il faut remercier l'éclaireur d'avoir fait paraitre 2 articles (celui paru fin Juillet ne compte pas puisqu'il reprenait l'intégralité du 1er, c'est vrai en changeant la photo....mais c'était les mêmes 4 ans plus tard)

Merci à tous ceux qui se sont manifestés, soit en écrivant directement un commentaire sur le site, soit en prenant contact avec moi.

Merci, encore merci....mais...nous n'en sommes qu'au début de notre (plutot mon) ambitieux projet: réunir un maximum d'anciens de Pasteur... 


-  Lorsque j'ai écrit, dans un article précédent, que le fils de Michel Baraglia avait découvert le nom de son père sur Internet, j'ai été surprise.....

Amusez-vous donc à écrire votre nom (et prénom) sur un moteur de recherche, et vous découvrirez que vous y figurez en bonne place, et parfois  3, 4 fois ou plus.... 
tout simplement parce que votre nom est écrit dans notre site, ou que votre photo est dans nos albums.


- ces 2 informations valaient bien un petit article, et vous avez bien mérité un bonjour ensoleillé de Michel BARAGLIA.

Michel-Baraglia.jpg


A+. CD

Partager cet article

Repost0
29 août 2007 3 29 /08 /août /2007 13:40

L'éclaireur, hebdomadaire montargois, a publié un nouvel article le 1er Août 
vous le trouverez ultérieurement dans l'album de photos, (ainsi que les photos de classes que certains m'ont fait parvenir).
Cette fois-ci, l'article est accompagné d'une "vraie" nouvelle photo: celle de 4èC de 1962-63

Je constate que certains n'ont découvert notre existence qu'en voyant leur "photo dans le journal".

Nous devons remercier  J.Marc Thibault, (l'homonymie est un hasard, mais nous avions aussi notre Brigitte Leclerc, Jacques Martin...), journaliste à l'éclaireur, pour s'être intéresser à notre projet et en relater l'évolution. 

Cet hebdo ayant de fidèles lecteurs, et de nombreux anciens ayant encore de la famille dans la région, je vais ajouter encore de nombreux noms sur mon listing. J'avais déjà dépassé les 200, début Août, je vous donnerai plus de détails dans un prochain article, mais je trouve qu'il est préférable de commencer par vous laisser la parole. 



Vous trouverez donc, ci-dessous, des extraits des mails recus. 
Je continuerai à supprimer tout ce qui me semble du domaine privé, ou qui n'a pas de lien avec notre projet, mais je laisserai les jugements ou impressions personnelles, même s'ils me paraissaient erronés. 
Nous commençons par notre plus fidèle lecteur, écrivain (sans lui, que serait notre site?), et chercheur (il est devenu un collaborateur indispensable).
Grâce à William, nous avons fait le tour de "40" de 1959, grâce à Josette André-Duhamel, J.Noel Collet et Robert Gazut, A.Marie Laffont, nous avons bien avancé sur les 3è et quelques 4è de 62-63, maintenant, mais je le repète, sans doute trop souvent, il faut que les "jeunes" prennent la relève.... comme vous pourrez le constater....ça commence.



William CREFF 

19 Août 07 : Chère CRICRINETTE, ....
J'ai eu beaucoup de contacts avec Jean-Claude GAZUT. Il a écrit de bien belles choses sur M. CARRIAU et je lui ai demandé de les déposer sur ton site. J'ai répondu aux commentaires de M. GIRARDY, de Claude BEZILLE, de Alain DEDOURS, de Jean-Claude GAZUT et autres. Tu pourras les transférer de WORD sur le SITE. Comme à l'ordinaire, j'en ai mis une tartine, mais ne me censure surtout pas, j'y parle du CM2 de PASTEUR et de la 2ème TS2 de DURZY. Tes camarades garçons du CEG seront heureux de les lire. Jean-Claude GAZUT les a eus en primeur et il a été très ému. 
Jean-Claude a apporté un nom manquant sur la photo de sa classe. Elle est désormais complète.

Pendant ton absence, Josette ANDRE m'a contacté ainsi qu'Anne-Marie CAILLAUD, une petite de 6ème, alors que nous étions en 3ème. Elle va te transmettre une photo de sa classe…...

J'ai rencontré Mme VASSORT chez elle, pendant deux heures. Nous avons revisité la fameuse photo de classe ainsi que quelques-uns uns de mes cahiers de l'époque. Elle a pris dans ses mains une fleur séchée que j'avais cueillie lors de notre sortie champêtre aux abords de la passerelle des Closiers et l'a redéposée délicatement dans le cahier de Sciences Naturelles. Elle a souri à la vue de ses annotations en marge, écrites en rouge à la plume Sergent Major et elle ne pouvait s'empêcher de les lire à haute voix. 
Elle m'a montré une photo de groupe d'une réunion d'anciens élèves de Chatillon-Coligny. J'y ai reconnu un ancien collègue de travail, Claude RAVARD, un gars de COURTENAY. Un fait était très curieux. La maîtresse semblait parfois plus jeune que certains de ses élèves et des conjoints s'avançaient vers elle en lui disant :"Tu es qui, toi?". Mme VASSORT s'en amusait et le tutoiement continuait à sa demande. 
Sa fille est très jolie, mais je la savais déjà car tu me l'avais dit. Ses petits enfants son adorables. Bisous William

 8 Août 07 : Chère CRICRINETTE, 
Ce matin j'ai transmis le mail à Jean-Claude GAZUT où je lui parlais de nos souvenirs communs à Durzy et des professeurs. Ca va lui faire très chaud au coeur et je suis sûr qu'il m'enverra un mail pour me remercier. Plus tard, je le déposerai sur ton site car les souvenirs que j'ai revisité intéresseront Claude, Michel LELU, BIKIALO, MORIN. J'ai d'autre part écrit d'autres commentaires où je parle de notre CM2 avec Claude et Michel. Comme tu le vois, je déborde un peu de notre registre, mais cela s'inscrit dans la continuité. Bisous WILLIAM

Début Août 07 : 
Grand merci pour les commentaires déposés sur ton site ! 
Je me régale à leur lecture et cela me permet de rebondir sur ma malle à souvenirs. 
Merci à Michel GIRARDY, premier enseignant à s’être manifester sur LE FAMEUX SITE. Chacun en conviendra, et ce n’est pas Christiane qui me démentira, son intervention est la cerise sur le gâteau et si son exemple pouvait créer des émules parmi les autres professeurs, alors quelle joie pour notre Christiane et moi-même et quel enrichissement pour le site ! 
Il dit avoir conservé un souvenir extrêmement enthousiasmant de son début de carrière au CEG Pasteur. M. POTHIER, que je rencontrais parfois à la Chaussée, me parlait également de sa nostalgie de l’Ecole Pasteur où il me disait y avoir vécu ses meilleurs moments d’enseignant. Je le vis pour la dernière fois à la Maison de Retraite de Chalette où il conversait, assis sur un banc, avec d’autres résidents. 
Il m’est arrivé de croiser sur mon chemin M. GIRARDY à la mairie de Paucourt, au service du cadastre et à Géomexpert où il était présent avec d’autres maires du canton, pour la remise des médailles du travail, aux anciens du cabinet. Ce jour là, il décerna une médaille à Michel TEMPLIER et moi-même, j’en ai reçu une des mains de M.POINT, maire de Villemandeur.

 

J. Claude GAZUT

Emotion quand tu nous tiens ! 
En consultant ma boite de réception, j’ai reçu un message émanant de "copainsdavant" le service édité par l’internaute. J’y suis abonné depuis plus d’un an, ce qui m’a permis de retrouver quelques copines et copains de collège 
J’ai contacté téléphoniquement hier Christiane D. ancienne élève du CEG Louis Pasteur avec laquelle j’ai longuement bavardé. Elle m’a transmis nombre d’informations précieuses, notamment celle-ci : Nous sommes 160 anciens élèves du CEG Louis Pasteur à être référencés sur le site qui lui est consacré, site que Christiane a crée avec William C. un autre ancien élève doué d’une mémoire exceptionnelle et d’une merveilleuse plume qui fait revivre, pour nous tous, sur ce site, avec une verve qui n’appartient qu’à lui, cette merveilleuse époque du tout début des années 60 avec des anecdotes sur une partie des anciens élèves de cette glorieuse époque studieuse. 
Le CEG Louis Pasteur n’a vécu que dix ans, de 1959 à 1969. J’y suis entré en 1960 pour le quitter à la fin 1962, à l’issue du BEPC. (CD : erreur sortie Juin 63)

Christiane m’apprend qu’elle a crée un site : ceg-pasteur-montargis.com pour organiser une réunion de tous les anciens de Pasteur. Cette réunion est prévue en 2009, fêtant ainsi les 50 ans de la naissance de notre collège. Elle se tiendra le 19 septembre. Christiane qui suit à la loupe tous les anciens élèves m’a dit que nous étions éparpillés sur toute la planète puisque, par exemple, un des anciens élèves vit du côté d’Haïti je crois, et un autre est commandant de Bord et vit à Tahiti. 
Si je suis encore de ce monde, je pense que je vais me rendre à la réunion, le cœur battant puisque j’y reverrai, peut-être, ma " belle intello " celle qui perturbait gravement mes nuits (sourire). Elle est aujourd’hui préparatrice en pharmacie et j’ai pu, grâce à Christiane et " copainsdavant " retrouver sa trace. 
J’ai quitté Christiane pour me rendre sur le site de notre collège sur lequel j’ai découvert la merveilleuse prose pleine de verve et truffée d’anecdotes de William. Que d’émotions m’ont assaillies et je ne vous cache pas que j’ai été dans l’obligation, à plusieurs reprises, de poser mes lunettes pour essuyer mes yeux qui ne voyaient plus. 
Nouvelles crises de larmes brûlantes lorsque j’ai vu les photos de "notre chorale " en 1962, année au cours de laquelle nous avons gagné la finale départementale des chorales de collèges et lycées du département du Loiret en interprétant, à Orléans, devant une salle comble, " Le beau Danube bleu " de Johann Strauss. J’ai revu " notre " merveilleux professeur Guy Carriau (dont j’ai fait l’éloge il y a plusieurs mois sur mon espace et à l’âme duquel j’ai consacré une œuvre) dirigeant, de main de " Maître ", " sa chorale " dans laquelle nous étions une centaine. C’était un très bel homme excessivement cultivé et nombre de jeunes filles de l’époque étaient, consciemment ou inconsciemment, amoureuses de lui. Il le savait mais n’en a jamais profité. 
C’est grâce à Guy Carriau que j’ai pris goût et plaisir à la musique, celle qui parle aux cœurs et aux âmes en leur véhiculant et transmettant ses indicibles émotions. Je continue de lui porter, depuis plus de quarante cinq ans, une dévotion et une admiration que rien ne pourra jamais entacher. Cet homme m’a transmis quantité de choses particulièrement positives et je resterai reconnaissant à sa mémoire jusqu’à mon dernier souffle. 
Pour en revenir à notre chorale nous avions une jolie tenue de scène composée d’une tunique en tissu doré, une ceinture torsadée noire et un pantalon également noir pour les garçons, les filles, quant à elles, portaient jupe sombre. Pour la petite histoire, avant la séance de photos, les garçons ont eu " droit " comme les filles à se faire mettre du rouge à lèvres (ceci permettait de faire ressortir les bouches sur les photos réalisées par "l’éclaireur du Gâtinais", journal local), bref c’était la gloire à l’instar des choristes, quarante cinq ans avant eux. Nous avons beaucoup travaillé durant les deux années qu’ont durées cette chorale et nous nous sommes produits en public à plusieurs reprises avec toujours beaucoup de succès. Que de souvenirs heureux de cette époque sont enfermés en mon cœur ! 
Pour tenter de vous faire partager mes émotions, je vous offre les photos de "notre chorale", photos récupérées sur le site de "notre collège" ainsi que celle de la classe de 3ème C de 1962 sur laquelle je figure..... Vous verrez sur l’une des photos, Guy Carriau, ce pédagogue hors pair, dirigeant " sa " chorale pour laquelle il s’est totalement investi et a tant fait pour le renom de " la " musique de qualité. J’aimerais, qu’en regardant la photo sur laquelle il figure, vous ayiez tous une pensée pour l’homme exceptionnel qu’il était. Merci pour son âme ! 
Je vous remercie de m’avoir lu jusqu’au bout. Ca y est, je ne vois plus clair ! 
e
crivainparisien-1er août 2007


 

Françoise Collumeau (Roussel).

 Bonjour, 
Sur les 3 photos que je possède, une seule n'est pas sur le site, c'est la classe de 3ème C (1963-64). Je préfère te l'envoyer car je ne suis pas une experte en informatique. Sur cette photo, je me situe au 2ème rang et la 2ème en partant de la droite. 
Je te communique une petite liste de noms dont l'orthographe sera peut être écorchée... 
Catherine Delamare, Marie-France Raignault épouse Fauvin (avec laquelle je suis restée en contact et qui est partante pour la journée de retrouvailles), Marie-Claude Molinier, Jeannine Farnault, Monique Ricordeau, François Lumineau, Pierre Brouillard, Alain Brouillard (son cousin), Claude Jacoux, Jeannine Lesage, Colette Lioret, Christiane Vaillant épouse Fauverteix, Rose-Lise Chambon, Nelly Cousin, Bernadette Beaudenon, Françoise Compin, Martine Chartier, Claude Moscardini (une fille), Annick Mabilat, Gaston Deguilem, Colette Berry, Avril (un garçon), Madoire (un garçon), Ancian (une fille), Thierry (une fille). 
Cordialement

  

Anne-Marie CAILLAUD

Bonjour Christiane, 
Je demeure en Bretagne (22) depuis 1989. Il me semble que vous habitiez Bld Kennedy à Montargis et moi rue de Bel Air à Villemandeur
J'ai eu connaissance de votre démarche concernant les anciens du ceg-pasteur par ma mère qui demeure toujours à Montargis. J'ai parcouru les photos. J'ai reconnu quelques garçons et filles mais je ne me suis pas trouvée. Pourtant, j'étais en 6e B en 62/63. 
Sur la photo jointe, je peux vous citer quelques noms et prénoms
De gauche à droite - 1er rang - en haut le 6ème Boursier
 2ème rang - 1 ère
Jocelyne Goueffon - ? - 4ème Francine Michaud - 5ème Corinne Milbert (cousine de Patrick) ;- 6ème et 7ème Françoise et Martine Verd - 8ème Annie Brisset

3ème rang - en bas - 2ème Michelle Bailly -6ème moi-même Anne-Marie Caillaud

Je ne suis pas sûr de l'orthographe des noms
ok, pour septembre 2009. AMC


 

Claudine BERNAUDIN - HARDY


Bonjour christiane, je me présente, je m'appelle Isabelle, je suis la fille de Claudine Bernaudin. Vous souvenez-vous d'elle? 
undefined
La classe de 4ème C de 1962-63 en bas à droite. Maman est mariée, elle s'appelle HARDY, elle a 4 enfants et 7 petits enfants. C'est moi qui l'ai incitée à vous rencontrer, elle vous écrira à son retour de vacances. 
Elle a reconnu certains de ses camarades mais pas tous. 
Je vous félicite pour la démarche que vous faites, je pense que ce sera génial cette rencontre. 
Maman est assistante maternelle sera bientôt en retraite…encore 1an.

  

 Jacqueline BERGER- COGNET

  Bonjour 
Je m'appelle Jacqueline Berger épouse Cognet, habitant ... 45700 Vimory
J'ai fréquenté le collège de septembre 1964 à juin 1968 
Je possède mes photos de classes : 6ème C 64-65 ; 5ème C 65-66 ; 4ème B 66-67; -3ème A 67-68
Je peux vous les envoyer ultérieurement avec quelques noms si ça vous intéresse. 
En attendant de vos nouvelles. Jacqueline
 undefined
 Luc COLOMBI

Bonjour, 
Je m'appelle Luc Colombi. Félicitations pour votre initiative. 
Je figure sur la photo de 4ème C en 1962-63 parue dans l'éclaireur du 1er août. 
Je suis le 2ème en partant du haut à gauche. 
Avec Mme Duhamel (CD: Pour nous, Josette André) qui m'a rendu visite, nous avons retracé quelques noms qui nous reviennent petit à petit. 
Je pense reconnaître parmi ceux qui manquent sur la liste en partant du haut à gauche à la 5ème place M. Bonneau ? et à la 6ème M. Berté ou Berthier ?? sans certitude. 
Il y a également en bas à droite à la 1ère place Claudine (Hardy) née Bernaudin. 
Je joins ma photo actuelle, il y a juste la couleur de cheveux qui a changé, du moins je le pense. 
Je suis marié, j'ai 2 enfants et 4 petits enfants. 
Une question : Mon épouse (Annick Bonnard) qui a fait également Pasteur se demande s'il existe des photos de 4éme en 1964-63 et 3éme en 1964-65 ??? 
A bientôt pour d'autres nouvelles. Luc Colombi


 Nicole SUPPLISSON- DUZER

undefined

 Bonjour, 

Je viens d'ajouter un commentaire sur le site www.ceg-pasteur-montargis.com. 
Je suis Nicole Duzer (née Supplisson). 
J'ai fréquenté le CEG Pasteur de septembre 1962 à juin 1966. A l'époque, j'habitais 29 avenue Chautemps à Montargis. 
Je me suis reconnue sur la photo de 6ème D de 1962-63. Je suis la 3ème à partir de la gauche sur le rang du milieu. 
Je vous joins une photo actuelle. J'habite maintenant … à 37550 Saint-Avertin. 
Nous sommes donc presque voisines... 
Cordialement, Nicole Duzer-Supplisson


 Jocelyne DANIEL

c'est Jocelyne Daniel.

Je suis huitième en partant de la gauche au deuxième rang de la photo de L'éclaireur.



Michel BARAGLIA

 Chère Christiane,
Comme tu le souhaites, je te joins une photo de moi aujourd'hui et je te redis que je ferais tout mon possible pour être à Montargis en 2009
Amitiés et bonjour à William

Michel

 

CD:
Merci à Danièle ex Guiltat pour sa carte de vacances. 

Je continue à penser à vous tous en complétant mon listing et ensuite en essayant d'ajouter les multiples photos sur notre site.

Merci aussi à tous ceux qui ont écrit des commentaires sur le site, je pense en particulier à Françoise ex Thibault avec qui j'ai dû être en classe à la chaussée.

 Michèle ex Cordier, vient de me faire parvenir les coordonnées de Nadine ex CORNET, devenue BEZAULT, l'adresse est exacte, mais pas le tel ( le beau-père ne connait pas le n° de son fils), il m'a cependant confirmé qu'elle était celle que nous recherchions
Ne m'ayant pas rappelé, je lui ai fait un courrier, pas de réponse à ce jour ...je suis décue, j'aurais cru qu'elle se serait précipitée sur le tel comme tous ceux de notre classe l'ont fait....

Il nous reste encore quelques coordonnées à retrouver, toujours rien sur Joel Laury, ni Annie Chambon, Lacroix, Maryse Tarnier...

Pas dans notre classe "emblématique", mais en primaire et même maternelle à la chaussée avec moi, puis à Pasteur à partir de Sept 1960, qu'est devenue  M.Claire Caillette ?

undefined
Dans cette classe de 4èB de 62-63, je reconnais Marie-Claire CAILLETTE, Edwige (ou sa soeur) CZUBA, Anne-Marie LAFFOND, Danielle DUPORT (devenue MICHAUT et qui ne se manifeste toujours pas, Chantal  QUETIER,

N'oubliez pas que ce site est le VOTRE, et que...
toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. 


A +


Partager cet article

Repost0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 20:09
Avant la trève estivale, j'ai pensé que cela vous ferait plaisir de lire, autre chose que la prose de notre William, ou des demandes d'aide de ma part, vous trouverez donc des extraits des messages que j'ai reçus. 

Je commence par celui de Michel Girardy qui est le premier enseignant (j'espère que les autres ou leurs enfants suivront son exemple) à s'être manisfesté.


Michel GIRARDY

 Bonjour Christiane,

Sur la photo parue dans l’Eclaireur, j’ai bien reconnu ton visage que je n’avais jamais oublié car il exprimait énormément de douceur et de qualités humaines. J’ai sans doute encore dans mon grenier quelques listes qui pourraient m’aider à retrouver les noms mais je n’ai pas ouvert ces cartons d’archives depuis mon installation dans la maison que j’ai construite à Paucourt et que j’habite depuis 1978…. 
J’ai conservé un souvenir extrêmement enthousiasmant de mon début de carrière au CEG Pasteur. Je sortais de l’Ecole Normale d’Orléans et j’avais à cœur de construire quelque chose de durable dans un lieu où mon père avait exercé tant à l’école primaire qu’au Cercle Pasteur jusqu’à son arrestation par la Gestapo et sa déportation où il a succombé. 
J’ai rencontré là une équipe pédagogique bien rôdée et des élèves qui n’auraient pas espéré continuer des études secondaires dans les anciennes structures et pour lesquelles la création des CEG fut une formidable opportunité. Leur volonté de réussite était un stimulant et une satisfaction pour leurs enseignants. 
J’espère que malgré mes maladresses de débutant, j’ai pu laisser à tous, un souvenir positif….. 

J’avais dû renoncer à mon projet d’être professeur d’Education Physique à cause d’un problème de colonne vertébrale, mais cela ne m’a pas empêché d’enseigner l’EP pendant près de quinze ans en même temps que le français puis l’anglais….. 

J’ai donc débuté en septembre 1960 et terminé en juillet 1962 au CEG. Outre l’enseignement du français dans une classe de 6ème, j’enseignais l’éducation physique à toutes les classes et j’animais l’association sportive le mercredi
J’ai pu ainsi faire participer aux championnats scolaires départementaux des équipes minimes et cadettes masculines et féminines en handball et en athlétisme, ainsi qu’une équipe féminine de gymnastique formée à Fémina et dont plusieurs participantes devinrent à leur tour professeur d’EP…. 
J’ai donc terminé ma carrière d’enseignant au CES d’Amilly en 1997 après quarante ans d’activité…. 
Je serais très heureux de te lire bientôt et d’avoir des nouvelles de tes co-disciples. En te félicitant pour ton heureuse initiative, reçois le témoignage de mon meilleur souvenir.


  Claude BEZILLE

Bravo Christiane, je viens de découvrir dans l'Eclaireur de la semaine dernière encore une photo de notre CEG notre troisième pour être plus précis. 
Ma parole tu as des relations "particulières" avec un des pigistes ? 

Peut-être te l'a-t-il dit, je suis allé voir William il y a 15 jours ou 3 semaines. 
C'est très curieux d'entendre une voix qu'on n’a pas oubliée dans un corps pas tout à fait inconnu. 
On passerait des heures à l'écouter. 
C'est un excellent narrateur mais il est tellement précis dans sa relation des faits que je suis presque sûr qu'il invente un peu.

Voilà, je voulais te faire un petit coucou et te remercier encore de tous les efforts que tu fais (attention à ton dos !) pour essayer de rassembler toutes ces jeunes filles et ces garçons du siècle dernier.
Je t'embrasse et à très bientôt j'espère.
Claude B

 

 Michel BREUILLER

Bonsoir, Jeudi dernier, j'ai été très étonné par un appel inattendu : William Creff !
Quelle surprise ! après 45 ans, voilà qu'il me réveille un coin de ma mémoire (largement défaillante au départ, puis petit à petit le voile se lève un peu et des noms me reviennent). 
Quel bonheur de l'entendre parler de tous les camarades de classe.
Quel plaisir aussi d'apprendre que tu as pris l'initiative de créer un blog pour l'occasion (très bon pour la mémoire) et que tu projettes l'organisation des retrouvailles du cinquantenaire. 
Je t'annonce tout de suite ma participation.
J'attends que tu me dises ce que tu deviens, Je sais déjà que tu es tourangelle.....
Je t'embrasse. A bientôt
.

 

  Danielle MENARD

ici Danielle GUEZOU. Née MENARD. 
sur la deuxième rangée, je suis la quatrième en partant de la droite. 
la plus belle avec une blouse grise et une frange......

  

Brigitte LECLERC (Bezault)

merci pour les nouvelles, voici un peu + pour mes coordonnées
Brigitte Leclerc épouse Bezault née en1947 
j'ai fait ma 6ème et ma 5ème à Pasteur en 59 /60 et 60/61 
je suis bien au 2éme rang à la 9éme place sur la photo de l'éclaireur 
ma profession: 
Cadre infirmier au groupe hospitalier Necker-Enfants malades (à la retraite) 
je suis bien la copine de Danièle Ménard épouse Guézou 
A+. merci pour ton travail.


Michèle CORDIER

Bonjour Christiane,
Hier soir j'ai eu la bonne surprise de l'appel de Michèle Cordier mon ex-cousine que je n'ai pas vu depuis 25 ans. Moi je suis bien la "vraie "Michèle Cordier de la 1ère 6ème de Pasteur .
J'ai fait toute ma carrière de dessinatrice dans un bureau d'études de la D.D.E (équipement) à Montargis puis à Orléans, Tours et Châteauroux.
toutes mes amitiés et à bientôt. Michèle

 

 Raymonde TAILLAT

Je suis maintenant en retraite après une carrière comme agent commercial puis agent administration des ventes à l'exportation dans la sté GKN GLAENZER SPICER SIÈGE À POISSY (78300) spécialisée dans la fabrication de transmissions à cardan pour véhicules à passagers RENAULT, PEUGEOT, FORD, CHRYSLER, TOYOTA, etc.. 
Après le BEPC, j'ai fait un stage de 6 mois chez Pigier en sténo dactylo, puis ai été embauchée chez Ets SEIGNEUR à Courtenay comme secrétaire jusqu'en 1970 date à laquelle je me suis mariée.
Durant ma première année de travail en 1964, j'ai suivi des cours d'anglais commercial à Durzy en me disant que cela pourrait peut-être me servir. 
En effet, mon mari étant musicien à la Musique de la Police Nationale dont le siège était à Vélizy, nous sommes venus en région parisienne et je me suis inscrite en intérim puis j'ai tout de suite trouvé un engagement définitif dans la Sté GKN GLAENZER SPICER au service exportation où j'ai passé toute ma carrière, traitant avec le monde entier. 
Nous faisons partie d'associations de recherche et de sauvegarde du partrimoine dans notre commune, je fais de l'aquagym, mon mari est moniteur de plongée sous-marine.
Nous faisons de la marche et du vélo et essayons de voyager à l'étranger - cette année Jordanie en avril, nord de la Norvège et Spitzberg en Juillet, nord de l'Italie en Sept, et Vietnam et Cambodge programmé en Mars prochain. 
Bises et à bientôt. Raymonde Taillat Naudin


Alain DEDOURS

Christiane, 

Et oui, j'avais laissé un "commentaire" mais la technique m'a trahie. (c'était une vraie fausse manoeuvre de ma part)..Je ne sais plus exactement ce que j'y écrivais.... 
Ainsi, tu étais dans le secteur pharmaceutique, si j'ai bien compris. Le violon mène donc à tout. Mon parcours professionnel a été quelque peu exotique : mathématiques (brièvement), natation, action culturelle, communication et puis depuis 1997 une direction générale. 
J'ai même assumé pendant une année les fonctions de directeur d'une école de musique. Incroyable pour un des mauvais élèves de Monsieur Carriau. Cela dit j'ai toujours été un grand consommateur de musique. Et toi, joues-tu toujours du violon ? Oui, je pense... 
Nous pourrons évoquer tout cela si ton projet abouti
C'est curieux, ces retrouvailles me tentent et en même temps je les redoute un peu. Nous avons certainement tous beaucoup changé. Aujourd'hui nous gardons la mémoire de l'autre à travers l'image d'un(e) adolescent(e). Et puis, après les inévitables "qu'es-tu devenu ?" et la résurgence d'anecdotes de ces quatre années de vie (presque) commune, saurons nous trouver quelque chose d'autre à partager ? Avec certain(e)s, peut-être. Mais c'était déjà le cas en ces années collégiennes. 
Je répondrai donc présent à ton appel à se rassembler, si cela doit se concrétiser. 
Amitiés. Alain

  

MICHEL BARAGLIA

 Je suis Michel BARAGLIA et je viens de découvrir aujourd'hui le site du CEG PASTEUR et j'ai trouvé cela génial. J'ai beaucoup aimé les commentaires de William CREFF avec lequel j'aurai grand plaisir à parler. 
Actuellement je vis à Saint Domingue où je passe une retraite tranquille....
Grand merci pour ce site qui est formidable.
Amitiés.
Michel BARAGLIA



Christiane BILLART (HARRY)

  …Je me rappelle très bien de mes anciens camarades de Pasteur et des profs ( une prof de français qui est morte à Fontainebleau, écrasée par un cheval échappé ), de Monsieur Marty, un prof de maths à l'accent chantant et d'une prof de sciences physique bizarroïde. 
moi,
Billard Christiane, je suis née en 1949, j'ai dû fréquentée le collège en 62/63 et 63/64, je me suis mariée à 17 ans après une seconde désastreuse au lycée en forêt, avec un agriculteur donc je suis agricultrice, j'ai eue 3 enfants (2 filles, 1 garçon ) et 6 petits enfants; signe particulier, en 4° j'avais une tâche marron importante sur la joue qui a été enlevée lors des vacances entre 4° et 3°. 
Vous parlez de Nicole Stauder; avait-elle un frère Patrick? 
(CD: Je confirme, je m'en souviens)
il était dans ma classe et je sais qu'il s'est marié avec une camarade de classe:
Françoise Compin. Je me souviens de Bernard Cottet (on à fait de bonnes crises de rire avec lui ) de Tuboleiv, Vigneron qui doit être kiné (il adorait les maths ) Martine Chartier (la fille du libraire ) et de son amie
Lioret
Je revois Christiane Vaillant épouse Fauverteix habitant Gondreville; Sylviane Brun épouse Guignon habitant Corquilleroy, Monique Duc veuve Doizon habitant Saint Firmin des vignes, Bernadette Sainjeon épouse Collumeau habitant Châlette/ Loing :
je les contacterais après les vacances. 
J'admirais une fille qui était en classe supérieure et qui était toujours bien coiffée (un chignon bouclée ) et très élégante, était-elle dans votre classe et qu'était-elle devenue?

(encore 10 nouveaux noms à ajouter à mon listing..., nous en sommes bientot à 180, grand merci)



 J.Claude GAZUT  

Suite à mon appel, je suis actuellement sur le blog du CEG.
Je tiens à féliciter William pour la qualité de son rédactionnel et de sa mémoire. 
Son travail est prodigieux. 
J'étais avec lui en 2TS2 à Durzy si ma mémoire ne me trahit pas.
Je n'ai pas pu tout lire tant je suis bouleversé. 
Je reviendrai dès que possible.
Merci pour tout.
Jean Claude GAZUT


 

Toujours aussi prolixe, je vous garde William pour la fin

02 Juillet 2007   
J'ai lu ton commentaire sur le site où tu avais un doute sur la position de Monique qui était plutôt derrière toi et non derrière Michelle CORDIER comme je l'affirmais. Tu as tout à fait raison. 
Dans toutes les classes, tu étais toujours située dans le rang côté cour et à proximité de la porte. 
 
En 4ème ou 3ème, la classe se composait comme suit.  Dans le 2ème rang à partir de la cour, il y avait sur le devant Josette ANDRE et Rosette COSSON, derrière Christiane VIGNOLES et Claudine ROUSSEAU, derrière Nadine CORNET et Françoise POTHIER et derrière enfin Christian COURSIER Dans le rang côté cour, se tenait, au droit de Christian, Monique BIKIALO et devant elle, Michelle CORDIER et toi. 
Je peux me tromper, mais ce sont les places que je vois pour les élèves cités. 
Bisous William CREFF

Mi-Juillet  
Chère
   CRICRINETTE,  
J’ai rencontré Claude ainsi que Josette et Jocelyne ANDRE et je me suis rendu compte à quel point leurs mémoires étaient bonnes: Claude a imité la démarche " sur ressorts " de Jean-Yves et je lui ai imité celle de M. MORIZET, qui penchait sensiblement du côté gauche....
La visite de Claude et de Josette et Jocelyne ANDRE m’a fait très plaisir. Il et elles ont beaucoup de mémoire et étaient d’accord sur ce que j’avais écrit.
Hier après midi j'ai eu la visite de Josette et Jocelyne ANDRE... Josette et Jocelyne m’ont remémoré les moments drôles avec Joël LAURY et les attitudes de Monique BIKIALO avec sa coiffure qui lui masquait le visage. La prof lui disait alors " rideau " pour qu’elle écarte ses cheveux de devant les yeux. 
Exemple : Le passage "assez chaud" avec Danielle MENARD dans le portrait de Josette. 
Je pense que notre Danielle aura le sens de l’humour pour me pardonner cette petite dérive. 
...nous avons revisité nos souvenirs communs. Josette se souvient très bien. Elle m'a raconté beaucoup d'autres anecdotes sur notre classe, notamment la fois où Mlle LACOUME fit mettre Joël à genoux sur l'estrade pour le gifler devant ses camarades. Elle se souvenait très bien également de l'aventure de l'oisillon. Elle m'a rappelé aussi le comportement de Mme PETIT lorsqu'elle était en colère après un élève. Elle allait droit sur lui en criant et agitait sa main devant elle pour le mettre en garde de la future gifle. Arrivée devant l'élève, elle continuait de lui crier dessus mais ne passait jamais aux actes comme le faisait Mlle LACOUME. En fait, plus de peur que de mal. M. MORIZET l'a beaucoup marquée et durant toute sa carrière, elle appliquait sa méthode, notamment avec les devoirs facultatifs qu'il donnait en plus des autres devoirs.  
Nous avons reparlé de nos anciens profs de géographie, M. LABBE qui était le cousin de Didier THIBAULT et M. GIRARDY, frère de l'ancien maire d'Amilly et directeur du collège SCHUMANN.  
Ensemble nous avons regardé toutes les photos de classe et je leurs ai redonné quelques noms qui manquaient. Elles en feront part à Jean Noël COLLET, un ami à elle, que tu remerciais dans un de tes articles.  
Josette habite à quelques mètres de la maman de Joël LAURY. M. LAURY est décédé et Mme LAURY habite, par le plus grand des hasards, à côté de chez elle. Elle va essayer d'obtenir l'adresse de Joël. 
Josette, Jocelyne et moi pensons que tu fais là un "travail formidable" et Josette a ajouté "il n'y avait que Christiane pour faire cela"(CD: un peu auto-satisfaction: je le mets en gros et en couleur différente! ). 
Je partage son avis car de toute la classe et comme je le disais dans ton portrait, tu étais la seule camarade à avoir un tel allant. 
Pour moi, tu es le porte drapeau de notre petite 6ème, notre MARIANNE à nous.  

Josette et Jocelyne ont plein de souvenirs. 
Sans refaire des portraits comme je l'ai fait, je leur ai suggéré de noter en une ligne seulement un souvenir, une anecdote qui permettraient de saisir de façons plus pointues encore les personnalités de chacun. (Profs et élèves)  
Exemple: M.BOURGON aimait beaucoup l'écrivain d'Orléans Charles PEGUY, mais détestait dégermer les pommes de terre dans la cave de ses parents lorsqu'il était enfant.  Pendant ses cours de maths, il terminait toujours ses démonstrations avec le sourire et se frottait les mains en disant "bon,.... voilà". Il jetait ensuite un rapide coup d'oeil sur toute la classe pour détecter un regard perplexe. Si tel était le cas, il recommençait sa démonstration pour un seul élève parfois. Sa seule leçon de conduite : "Et si tout le monde en faisait autant?" 
Il nous avait appris à extraire les racines carrées et à faire des problème à l'envers en commençant par la dernière ligne de solution. 
Ses cours de maths n'empiétaient jamais sur les cours de Mlle LACOUME. Ce n'était pas le cas de M. MORIZET
Et tant d'autres choses encore............ 



 
c'est sûr,  William a encore des choses à nous dire: 


Commentaires de William CREFF suite aux réactions de Michel BARAGLIA, de Martine JOSEPH et de notre Christiane.
 


 Par correction et pour tout le respect que nous lui devons, je commencerai par notre toute dévouée CRICRINETTE. 
Elle dit : "j’ai été déçue et (un peu vexée) de constater que William mettait toujours Martine, première en musique".  Pour ma part, je n’ai jamais écrit qu’elle était toujours la première, mais la première tout court. Je sais que d’autres élèves se sont disputés et obtenus la première place à commencer par toi, Christiane, et sans doute Françoise qui était bonne en tout, même dans les matières extrêmes, telles la gymnastique et la musique comme je l’avais signalé avec humour dans son portrait. 
Lorsque je dis d’un élève qu’il est le premier dans une matière, c’est vrai et faux à la fois, car je raisonne sur quatre années et chacun sait, que personne n’a jamais été perpétuellement le premier. Dans ton cas, tu étais et j’en suis certain, aussi bonne que Martine en musique. Je signalais d’ailleurs dans ton portrait que tu étais une fan de M. CARRIAU. J’entendais par-là que tu aimais beaucoup ce qu’il faisait et qu’en conséquence, tu ne pouvais qu’être bonne, voire très bonne en musique. J’aurais dû écrire que Martine était douée en musique comme je l’avais dit d’Anne-Marie pour la gymnastique, et sans parler de première place. 
Lorsque M. CARRIAU nous faisait écouter des morceaux de musiques classiques tels les quatre saisons de Vivaldi, l’apprenti sorcier de Dukas ou encore Pierre et le loup de Prokofiev, Martine chantonnait les airs discrètement et balançait la tête, comme enivrée par la musique. Nul doute qu’elle était en phase avec le compositeur. Aujourd’hui, je suis sûr que Martine aura gardé cette habitude que possèdent de nombreux mélomanes. Quant à toi, Christiane, tu écoutais et appréciais tous ces morceaux avec bonheur comme beaucoup d’élèves. Ton attitude était plus discrète que celle de Martine et c’est peut-être cela qui m’a incité à dire qu’elle était la première. Elle était juste derrière moi, à côté de Françoise GONTHIER et je l’entendais chantonner les airs de Vivaldi, de Dukas et de Prokofiev.  
Chère CRICRINETTE, tous les élèves de la classe savaient que tu étais une très bonne élève, à commencer par moi, et je regrette d’avoir écrit que Martine était la première en musique. Je ne pouvais savoir que cela te porterait ombrage et je m’engage à remplacer le terme de " première " par " douée en musique " sur le portrait de Martine.  ( j'avais fait cette petite remarque, mais c'était du 2è degrés!)
Pour clore ce registre, je signale à mes camarades qu’Alain, Michel, Jean-Yves, Anne-Marie, Françoise et moi-même, n’ont pas toujours été les premiers dans leur matière de prédilection. Alain, expert en histoire-géographie, dessina un jour une main qui lui valut la première place en dessin. Il faut dire qu’elle était superbe et que le choix de la position des doigts était révélateur de l’esprit d’Alain. Sa main était vivante et semblait vouloir transmettre un message, alors que les mains des autres élèves avaient l’apparence de natures mortes. M. MORIZET la montra à tous les élèves et l’afficha au fond de la classe. 

(CD: Je voulais faire un peu d'humour, cela ne méritait pas tous ces commentaires, mais je n'ai pas su comment les réduire)

Réponse de William à notre sympathique Michel BARAGLIA

Michel signale et il a tout à fait raison, qu’Anne-Marie GANNAT ne faisait pas partie de notre petit groupe d’élèves qui rentrait ensemble de l’école. La raison en est simple, Anne-Marie ne s’est jointe à nous qu’en 4ème et peut-être même, qu’en 3ème. Il lui était donc impossible d’avoir un tel souvenir, ayant quitté le CEG en fin de 5ème
Mais demandez donc à notre bon Claude s’il a oublié ces moments de franches rigolades avec Anne-Marie
Sacré Michel, tu te la coules douce à SAINT DOMINGUE et tout comme toi, j’ai hâte de te rencontrer. Nous ne nous sommes jamais perdu de vue car nous nous rencontrions parfois dans Montargis et cela depuis bien longtemps. 
Grand Merci Michel pour les qualificatifs que tu utilises pour parler de notre site. Un compliment fait toujours plaisir et j’en suis ravi pour notre Christiane. 
 

Réflexions sur Joël LAURY et M. et Mme MARCANTONI 

 Le podologue Philippe JOSEPH m’a dit que sa cousine Martine avait toujours des contacts avec M.MARCANTONI. Elle l’a peut-être informé de notre projet, mais je sais, par le père de Michel BREUILLER, qu’il a des ennuis de santé, ce qui pourrait expliquer son silence


Merci à Robert GAZUT 
 
Ton commentaire est superbe. J’ai été un camarade de classe de ton frère Jean-Claude à Durzy. Il a cessé ses études pour faire carrière dans l’armée. Je me souviens très bien de lui. Avec Serge BIKIALO et Jean-Claude LELU, ils formaient une sacrée équipe. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils étaient à l’image des Pieds Nickelés, mais presque. Ils étaient toujours de bonne humeur et leur simple présence n’engendrait pas la mélancolie 
Tout comme Christiane, j’attends avec impatience qu’ils se manifestent. 



Note à  Sylvie LABRETTE.  

Etant un vieux copain de Jean-François CHOLLET, j’ai eu l’occasion de manger de bonnes vieilles cailles pondeuses qu’il me rapportait de Thimory. A la casserole et avec des petits oignons, elles étaient délicieuses. 
Je suis également un copain de Bernard CHATAIGNIER. Il habite à Pressigny les Pins et M. LABRETTE a été son instituteur. Il ne l’a pas oublié et n’en garde que de très bons souvenirs


...Un recueil de mes portraits avec photos d’hier et d’aujourd’hui, enrichi de commentaires serait super et j’y réfléchis de plus en plus pour le réaliser. Il faut reconnaître que pour ma part le plus gros du boulot est fait. Reste à faire la mise en forme avec choix et tailles des caractères. 


Cette dernière suggestion me parait très intéressante, irréaliste pour l'instant.

Mais on peut commencer par des photos de notre tête d'aujourd'hui....donc vous voyez ce qui vous reste à faire.... pour faire plaisir à notre William.

ci-dessous notre photo de 3è A de 62-63, presque tous sont au courant, il ne manque que Martine Roux (mais nous ne l'avons connue qu'une année). Nadine Cornet ne s'est toujours pas manifestée, elle a pourtant reçu mon courrier, puisqu'il n'a pas été renvoyé...)


Bonnes vacances.
CD

undefined
Suis toujours à votre service: christianedaire@orange.fr


A +

Partager cet article

Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 13:40

Essayant de réparer  mon "horrible" faute,  vous trouverez , ci-dessous, des extraits des messages que j'ai reçus , d'abord dans copainsdavant puis directement sur le blog, et sur ma messagerie.

Robert GAZUT  

- 15 avril 07   
I
l me revient maintenant le nom du blond au dessus de Jean-Pierre BLIN : il s'appelait FOUILLOUX
Et celui qui est à gauche de lui sur la photo s'appelait SOLER (on prononçait "solaire") 
A plus ... et merci pour la thérapie régénérative de mes neurones.
Robert
 
(Ps CD: Robert voulait parler de SOLA qui s'est manifesté sur le site copainsdavant mais toujours pas sur NOTRE site: ceg-pasteur-montargis.com)

- 12 avril 07 
Bonjour Christiane, Merci d'avoir pris le temps de m'envoyer un message: nous humains sommes tous pareils et avons tendance, "pris dans le tourbillon de la vie", à remettre à demain ce que nous devrions faire le jour-même... . Et comme je viens par ailleurs d'apprendre aujourd'hui la mort d'un collègue de travail à l'âge de ... 60 ans (!) j'ai alors, avant qu'il ne soit trop tard, demandé à mon fils, il y a deux heures, de me prendre en photo et je l'ai IMMÉDIATEMENT déposée sur ma fiche de Copainsdavant. Ainsi tu pourras mettre un visage actuel sur mon nom (comme j'ai pu le faire pour toi en consultant ta fiche sur le site), ce qui me paraît somme toute de convenance entre personnes bien élevées.
J'aimerais aussi te signaler que, consultant (à la va-vite!) Copainsdavant depuis déjà un bon moment (+sieurs années !) et m'apercevant que le "CEG Pasteur" n'y était pas référencé, j'ai été celui qui l'y ai fait entrer... mais n'ai pas pris le temps de poursuivre le travail; ni même de m'inscrire, ce que je n'ai finalement fait qu'en octobre dernier !!!
Alors encore merci à des gens comme toi qui font formidablement avancer les choses... et bousculent les autres..Et j’avoue que ce contact de ta part m’a touché car j’apprécie particulièrement ceux qui donnent de leur personne pour le bien commun.
Pour ce qui est des souvenirs, je t'avoue que les miens sont un peu flous, bien que j'aie fréquenté "Pasteur" depuis l'âge de 10 ans; à l’école primaire d’abord (CM1 en 1958/1959, donc avant-même la création du "CEG", & CM2 en 1959/1960) puis le CEG depuis la 6ème (année scolaire 1960/1961) jusqu'en 3ème (année scolaire 1963/1964) à l'âge de 16 ans (j'en aurai 59 en mai 2007).
Nous étions d'ailleurs 4 frères et sœurs à fréquenter cet établissement en même temps et c'est l'une de mes filles qui, connaissant mon attachement au passé comme un grand nombre de gens de notre âge à la recherche de leurs souvenirs, m'a, il y à 10 jours, envoyé le lien qui permettait l’accès aux photos de classes de l’année scolaire 1962/1963 que tu y a déposées (c’est vraiment super de ta part) et que je n’avais jamais vues auparavant. Et là, quel choc !!! Pour faire simple, j’y ai reconnu mes 2 frères et ma soeur mais je ne m’y vois pas ! Et ma soeur, que j’ai eue au téléphone, ne me reconnais pas non plus ! ...  
Cherchons l’erreur: 
-mon frère Bernard, né en 1951, était en 6ème C et se trouve au 1er rang/8ème place.
-ma soeur Monique, née en 1949, était en 6ème B 
et se trouve au 3ème rang/6ème place.
-mon frère Jean-Claude (également inscrit il y a peu sur Copainsdavant,) né en 1946, était en 3ème C et se trouve au 3ème rang/1ère place.  
Et moi, né en 1948, j’étais en 4ème, probablement la 4ème C, mais je ne reconnais quasiment personne, ni moi-même... Alzheimer ? Déjà ? A moins que ce ne soit moi au 4ème rang/2ème place, avec ces affreuses lunettes ? Franchement, et sans rigoler, ce visage ne me ressemble pas et c’est pourtant le seul qui puisse éventuellement me correspondre mais ces lunettes cachent l’essentiel: le regard qui ne change pratiquement pas au cours de la vie;  
 
(Ps Christiane : j’avais tout simplement oublié de mettre une seule classe sur les 15 ou 16 photos: c'était la fameuse 4èM , qui avait été créee pour mieux préparer pour Durzy (bac technique). 

 
Et de nos professeurs d’hier, ces "maîtres" qui nous ont tant appris ? 
-Mr BOURGON, ce Directeur extraordinaire dont j’ai appris -je ne sais plus par qui ni quand - qu’il était décédé il n’y a pas si longtemps (quelques années seulement) 
-Mr CARRIAU, ce si formidable professeur de musique ?  
-Mme MARCANTONI , Mr & Mme BRUNET, etc.

Voilà Christiane, j’ai enfin pris un peu de temps "pour regarder dans le rétroviseur" et cela m’a fait grand bien. J’espère avoir le plaisir de t’entendre ou de te lire très prochainement.
Cordialement
.


 
 

J.Pierre SIVADIER (mes parents tenaient à l'époque un café rue Dorée qui s'appelait le "Central Bar" juste à côté de Prénatal...)

Je me suis reconnu sur la photo de la 6ème A de 1962 : 2ème rang, 1er en partant de la gauche... J'ai bien changé depuis ! 
Je me souviens très bien de Monsieur et Madame LABRETTE
Etiez-vous élève au CEG Pasteur à ce moment là ? 

J'aimerai bien voir d'autres photos des années suivantes... j'ai, en effet, effectué tout mon cursus scolaire à l'école Pasteur puis au CEG avant de me retrouver au Lycée en forêt
Savez-vous ce que sont devenus Monsieur et Madame Labrette : sont ils toujours de ce monde ? 

A très bientôt peut être sur le web... et si vous êtes sur la photo... Cordialement, Souvenirs...



  

Gérard Grenier :

 bonjour effectivement, j'ai été scolarisé à l'école de la chaussée, puis Pasteur, puis Durzy, Lycée en foret tout cela pour finir à la sécu. 
Sur la photo je reconnais Christiane VIGNOLES,
Claudine ROUSSEAU, Nadine CORNET, Alain DEDOURS  
Peut-être que ces noms te disent quelque chose ? à bientot GG

-----Message d'origine-----
ravie de découvrir un nom connu dans les nouveaux inscrits, je te reconnais sur notre photo de 6è que j'ai mis sur le site. 
Pourtant ton nom m'est trop familier pour que nous n'ayions été qu'une année ensemble, je t'imagine à la maternelle de la chaussée???  (j'ai retrouvé Flora Gallego)
merci de consulter ma fiche sur le site car je précise que nous voulons faire les 50 ans de Pasteur en septembre 2009, donc j'ai besoin des coordonnées de chacun afin de constituer un listing aussi complet que possible. 
à +. CD

   

Monique BIKIALO :

 à vrai dire, je ne me souviens pas de toi, le nom DAUZIAS me dit quelque chose, dis-moi en plus sur toi !! travailles-tu toujours, es-tu sur la région montargoise ??? 
Christiane Vignolles, je me souviens d'une chose, que son père était C.R.S. à l'époque ça devait me faire fantasmer, ça a bien changer bien amicalement monique

-----Message d'origine-----
Je me souviens aussi des coups de pieds que tu donnais dans ma chaise! ton message tombe à pic: "nous" avons décidé d'organiser une réunion pour les 50 ans de l'ouverture du CEG (sep 09), je vais créer un site car il n'y a qu'une 20aine de personnes inscrites sur copainsdavant (3000 pour le lycée en foret). Je dois me rendre à Montargis lundi pour l'enterrement d'une mère d'amie, je coucherai chez ma mère et j'ai prévu de prendre des contacts mardi 13 avec l'éclaireur (hebdo local de Montargis) et sans doute la mairie. Nous pourrions aussi faire un livre avec toutes les photos de classe. Je crois que si tu as lu ma fiche tu as vu que j'ai mis un max de détails. 
J'ai eu récemment Jean Yves Tricot au fil, il dit ne pas se souvenir de Christiane Vignoles (qui avait trouvé son tel mais qui n'osait pas appeler). Mon tel 02 47 50 33 41, je te donnerais tous les détails. 
Je suis en colère après copainsd'avant car ils ne m'ont pas signalé ton inscription (heureusement que tu as payé pour m'écrire) ni celle de ? Grenier Bises.CD 

-----Message d'origine-----
bonjour,
je viens de m'inscrire sur ce site, et je pense que ton nom chante à mon oreille, le mien chante-t-il à la tienne Monique BIKIALO. si oui, peut être pourrions converser par mail
moi j'ai 59ans1/2 (le demi est très précieux) j'habite joinville le pont 94 et je suis en retraite depuis octobre 2006 car je suis mère de trois enfants de je travaillais dans l'éducation nationale.
Peut-être à bientôt de te lire. Monique

   

Eliane SADIER :

 Bonjour Christiane, Non seulement ton nom m'était familier, mais je me souviens super bien de toi et de ta sœur, par contre j'ai oublié le prénom de ta sœur mais pas du tien, et à l'énumération des noms j'ai dit "ah ! celle-la je la connaîs". Je pense que tu es la deuxième. Je me souviens aussi très bien de ta maman, grande, comme vous deux d'ailleurs. Je pense que nous avons eu un père qui travaillait à la SNCF
J'ai deux filles 32 et 25, comme je te disais, elles travaillent aux Etats-Unis, l'aînée s'est mariée il y a bientôt 2 ans avec un américain que j'apprécie beaucoup et la seconde n'y est que depuis septembre avec un visa de 2 ans, elle peintre en batiment et décoration. L'aînée est dans le business. Voila, cela ne nous rajeuni pas, je vais avoir 60 ans le 1er aout. 
Très contente de t'avoir contacté, tu peux m'écrire à nouveau si tu veux. Bizzzzz Eliane

 

Denise GAUCHER

 Bonjour, je suis la fille cadette de Denise et c'est sur ma boîte que le mail est arrivé car ma mère n'a pas internet ( du moins pas encore on les pousse!) je viens de l'aviser et elle a été ravie de pouvoir vous lire et a bien noté le n° de téléphone et l'adresse net car ma sœur qui habite à côté de chez elle a aussi internet donc je suppose elle vous fera un petit coucou...
elle aimerait aussi participer à la réunion en 2009 , ça l'intéresse beaucoup je pense que vous en reparlerez; de toute façon, elle ira voir les photos mises sur le site! voilà je lui ferai passer tous les mails ; merci.


Jeannine   Nallino

Et oui c'est bien moi et ce n'est pas l'homonyne de la région parisienne
J'ai été très surprise de l'appel téléphonique de Christiane
Malheureusement peu de souvenirs me reviennent et tant de choses se sont passées depuis. 
Mais quand je lis les souvenirs, il y a des choses ou des noms qui me reviennent un peu , comme William, Monique, et Mr Carriau, moi aussi j'ai pris quelques cours de violon chez lui, je me souviens que beaucoup de filles, moi y compris étaient subjuguées par cet homme. Je crois qu'on était un peu amoureuse de lui quand même. 
Je me souviens aussi des grenouilles qui étaient dans le bocal. Elles étaient juste à coté de moi sur ma droite j'avais bousculé ce fameux bocal et j'avais pris une magistrale paire de gifles. 
Je me souviens:
 - de l'estrade où se trouvait le tableau qui avait été soigneusement décloué pour le prof de math tombe,  
- de ma meilleure note en rédaction, le sujet: "quel était le plus mauvais moment de la journée à la maison" moi, j'avais trouvé que c'était quand mon beau-père écoutait les informations, c'était horrible il fallait entendre les mouches volées et encore je me demande si elles en avaient le droit: cela faisait trop de bruit. 
Voilà pour aujourd'hui. Je reviendrai bientot. 
Merci à toutes et à tous.   



Seul le 1er commentaire du blog crée en Mars signé Robert Gazut a pu être "sauvé": 
mais il faut rendre à César... Robert (dont je ne me souviens pas, pas plus que des ses frères et soeur) a été le 1er à découvrir le site "copainsdavant".  
Ayant constaté l'absence de notre établissement, il l'a fait référencer et a donc été le 1er inscrit sur le site de copainsdavant, le 1er à m'aider dans mes recherches et le 1er à mettre un commentaire sur "l'ancien" blog..
était-il aussi comme notre Françoise, le 1er de sa classe????? 

De plus, alors qu'il habite Nice et n'a plus d'attaches montargoises, il est revenu, il y a quelques années, dans le but d'y retrouver des "racines". Il est en contact avec les Marcantoni. Je suis surprise que notre volubile M.Marcantoni ne nous ait pas encore contacté.....



J'ai reçu beaucoup d'autres messages, si vous me le demandez, je les placerais dans word, pour pouvoir les publier. 

Merci encore à tout ceux qui se manifestent.


Grace à Josette André et  Jean Noel Collet mon listing a bien progressé: toutes les 3è de 62-63 sont pratiquement complètes, ainsi que la 4èM (merci à Robert Gazut) et la 4èB (grace à A.Marie Lafond)

               Nous sommes
à 158 noms....


Merci à notre " bison futé", qui vient de me donner les coordonnées de Danièle Guiltat

Qui se souvient d'une DUPUY sur lequel elle n'arrive pas à mettre un visage?

Dans les personnalités qui m'ont le plus marquées, il me manque les coordonnées de Joel LAURY (ayant épuisé les autres régions, et sur les conseils des seuls Joel Laury qui figurent sur l'annuaire en France, je recherche sur la région PACA mais sans le prénom) et Nadine CORNET (épouse Bezault dans les années 70, travaillant à la DDE et habitant à St Jean de Braye 45)


Sur le site initial, avant ma "bévue", j'avais fait un article sur Mme Vassort, faisant suite à ma visite à Villemandeur, mais j'ai eu tort de l'écrire en direct, donc impossible à refaire.
De ses nouvelles: 
- elle habite toujours dans son joli pavillon du vieux bourg, a eu des problèmes de santé il y a 7 ans, mais même si elle se sent diminuée, j'ai trouvé qu'elle n'avait pas changée
- Elle se consacre encore à des activités littéraires, et rencontre parfois quelques anciens élèves. 
- Cécile (que je n'avais pas revue depuis sa naissance) est une belle jeune femme brune avec 2 jeunes enfants. 
- Mme Vassort n'est pas informatisée (mais Cécile peut se manifester), 
- elle serait très heureuse de nous retrouver nombreux en septembre 2009, "si Dieu lui prête vie".


ce site est le votre: merci de toute collaboration
 

A +

Partager cet article

Repost0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 23:51

W.Creff.JPG

Elle a raison notre Christiane, le Blog ou le Site sont des outils formidables qui permettent de réagir.

Alors utilisons SANS MODERATION la fenêtre "Ajouter un commentaire"… et interactivons-nous!

  Deux commentaires seulement sont déposés actuellement. Ceux de Danielle DELAHAYE et du fils de Christian COURSIER. Je tiens à les remercier.

 Je réagis donc à mon tour à ces deux commentaires.

  Chère Danielle, je viens de terminer ton portrait souvenir. Il ne devrait pas tarder à paraître. 
Mais te souviens-tu de cette rédaction où tu te moquais de ta copine Martine sur le chemin de l'école? Mme VASSORT t'avait mis la honte devant toute la classe en te disant qu'on ne pouvait pas se moquer ainsi de sa meilleure camarade.
Si tu n'as pas souvenir de cela, je pourrais te rafraîchir la mémoire, mais manifeste-toi avant, soit par mail, soit par courrier.
J'habite au 4 rue George SAND   45700 VILLEMANDEUR.

  
Quant au fils de Christian COURSIER, s'il a des questions à me poser, je ferais mon possible pour lui répondre.

Christian  était fils unique et sa maman lui disait parfois :"invite un petit camarade si tu veux" et quelquefois je suis allé chez lui et j'y rencontrais une jolie dame blonde qui nous préparait de bons quatre heures. En retour Christian venait chez moi à la gendarmerie, où j'habitais. 
Christian avait une petite collection de timbres. Un jour, il fait un échange avec une camarade de classe. L'échange se passe bien, mais voilà que Christian prend sa plume et pique de façon agressive tous les timbres qu'il venait de donner en échange à sa camarade. Je n'ai jamais compris les raisons de son geste. Les avait-il échanger avec regret? Ou ne voulait-il pas donner "son beau joujou tout neuf de fils unique"? Et ne pouvait-il les donner qu'après les avoir endommagés? Mystère. 

 
Dans mes portraits souvenirs, j'ai volontairement exagéré certains points dans le simple but de faire sourire

Il ne faut donc pas prendre à la lettre tout ce que j'écris.


P
our l'exemple, notre Alain n'a jamais détenu le triste record des paires de claques distribuées en classe par Mme VASSORT. Il s'en est pris, certes, mais pas comme on pourrait le croire.
Et puis, voir un si bon élève se faire claquer le beignet, ne serait-ce qu'une fois, était un fait plus marquant que 5 gifles données à Joël LAURY.

Quant à Françoise, une telle gifle n'aurait rivalisé qu'avec 15 voire 20 gifles reçues par Joël et Mme VASSORT n'était pas cette Diane Chasseresse qui infligeait des claques à tout bout de champs.
Et toi, Françoise, qu'attends-tu pour descendre de Courtenay et me gifler à ton tour? Je le mérite bien, après tout ce que j'ai écrit à ton sujet?

Ca me ferait l'occasion de rajouter un commentaire sur le site de Christiane, à sa plus grande joie.


CD-chez-Michel.jpgcommentaire de Christiane: 

notre William a raison, c'est avec un immense plaisir que je lis tous vos mails ou commentaires sur le site. 

Comme certains l'ont remarqué: j'ai fait une énorme bétise: j'ai supprimé tous les articles (et les commentaires s'y rattachant)  qui se trouvaient sur le site, sauf les photos.... 

donc je republie ce que je peux.


Merci de votre aide

 

 

Partager cet article

Repost0
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 23:24

J'ai le plaisir de vous annoncer que le blog est devenu un site et qu'il est directement accessible en écrivant le titre de cet article.

Le passage en site devrait permettre de nous faire connaitre plus facilement, 

on peut rêver :quelqu'un tape sur un moteur de recherche:   ceg-pasteur-montargis ???  et nous trouve en 4,5 ou 6è position...

(modif. du 28 Juin: sur Goggle, si vous écrivez: ceg pasteur montargis, nous sommes en 1ère position)

(nouvelle modif: ce 27 Juillet, nous sommes repassés en 7è position)

J'ai l'explication: plus vous êtes nombreux à aller voir le site, plus notre site montera dans la hiérarchie: alors n'hésitez pas: mettez notre site dans vos FAVORIS, et à chaque fois que vous ouvrez Internet; allez y faire un tour....



 Bref résumé et bilan de ce blog:


- crée mi-Mars 2007 avec l'ambition de réunir en septembre 2009 un maximum d'anciens ayant fréquenté le CEG (mixte) Pasteur crée en septembre 1959 dans l'école de garçons. 

Cet établissement n'a existé que 10ans, remplacé par le CES du grand clos construit au milieu des nouveaux immeubles du quartier de la chaussée.
- mon listing est issu des 24 inscrits sur le site copainsdavant, auquel j'avais ajouté les 25 noms
dont je me souvenais.
- les photos provenaient d'une part, de l'album de M.LABRETTE, directeur arrivé en Septembre 62, qui avait demandé l'ensemble des 15 classes et judicieusement écrit le nom des enseignants et d'autre part des photos que nous avions.


L'intérêt d'un blog se mesure aux nombre de visites: 

- nous sommes passés de 24 à 56 visites hebdomadaires

- Le lundi 30 Avril a le record incontesté avec 
157 visites(logique, l'article de l'éclaireur est paru en fin de semaine précédente)


Il parait qu'il serait utile d'avoir une moyenne de 75 hebdo, je crois que cela me donnerait plus de libertés? mettre plus d'album photo?... 
Je découvre cet outil, avec Excel, j'avais l'aide du mari, pour le tel portable ou le magnétoscope notre le plus jeune fils, mais pour le site: ma fille a la compétence mais inutile de lui demander et je ne peux pas téléphoner ou me déplacer à Orléans pour me faire aider par une belle-soeur et son mari.....



 où en sommes-nous?

Le listing que je tiens, avec les noms que vous me donnez, approche les 130 noms (mais il manque encore beaucoup de coordonnées).

Si l'objectif général est de réunir (ou d'avoir des nouvelles) d'un maximum, je crois pouvoir dire qu'il est en voie d'être atteint pour ma classe. 
Evidemment cela m'était plus facile, mais j'ai déjà, grace à plusieurs d'entre vous, presque complété la 3èB et la 4èM de 1962-63 et j'espère pouvoir tenir une bonne progression avant de faire une pause pour l'été.




 Pour notre fameuse 6è de 1959:

Nous avons maintenant les 40 noms des élèves de notre 6è, 27 sont avertis du projet. 

Dans les garçons, il nous manque Baraglia, Joel Laury (j'ai laissé un message à un homonyme sur le sud de l'Indre), Lacroix et chez les filles c'est plus difficile: Martine Chambon, Nadine Cornet (travaillait à la DDE, ép Bezault sur l'orléanais..mais dans les années 70), Chantal Gontier (dont le père travaillait à la SNCF), Danièle Guiltat (qui aurait vécu à Lyon), Chantal Lioret, A.Marie Magnot, Jeanine Nallino (je vais téléphoner à une homonyme sur la région parisienne) et Maryse Tarnier. Nos 2 plus jeunes, qui avaient un an d'avance, sont disparus depuis des décennies. 

Plusieurs viennent d'être très durement éprouvées, d'autres ont une santé chancelante, puisse la lecture de la prose de William leur dire, qu'après si longtemps, nous pensons à eux comme si c'était hier....




Avant de vous livrer les 5 portraits suivants de notre William, je voulais vous dire le plaisir que j'ai, à passer des heures devant l'ordinateur, recherche d'adresse sur internet, appel de personnes qui gentillement me répondent et m'aident: je remercie le père de Michel Breuiller de ses précieux conseils (il a fait la même chose pour les 60 ans de sa classe, mais sans nos moyens de com. actuels),  Michèle Cordier, des environs de Montargis, ayant le même age, mais n'était qu'une lontaine cousine et qui a transmis mon mail à la Michèle que je recherchais, Claude Dedours avec qui j'ai évoqué les copains d'Alain et bien sûr le fils de Christian Coursier qui a mis un commentaire....
 


mais le blog (maintenant le site) a été crée pour tous.

Je ne peux croire que les portraits de William vous laissent insensibles...donc "à vos commentaires", que vous soyez de notre classe ou non.


William a l'art de la plume, avec une mémoire phénoménale, mais régulièrement il m'envoie des rectificatifs.  Habituellement, cela ne pose pas de problèmes, puisque j'attends d'en avoir plusieurs avant de faire un nouvel article, mais il vient de m'envoyer une conclusion sur Alain Dedours (ce qui vous obligera à retourner sur son portrait), pour Joel c'est plus facile puisque j'avais terminé l'article par lui: nous reprenons donc sur Joel qui avait amené un oisillon en classe:


...La transformation du blog en site avec une nouvelle "version" me pose de gros problèmes d'écriture, après de trop nombreuses heures perdues, j'abandonne, j'ai changé le titre et modifié le texte. 

....ce soir: autre grande surprise : je viens de supprimer TOUS les articles écrits (ainsi que leurs commentaires....


Promis, j'essais d'en récupérer, sinon je compte sur vous.  

A +


Partager cet article

Repost0

Articles Récents

  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...
  • Qui connait le prénom de METRIER (ou MAITRIER) Classes primaires à Pasteur
    D'accord, nous ne sommes pas sur les 10 années d'existence de notre CEG...mais notre site accueille toutes les demandes...et, je suis très fière de constater que, grâce à vous, toutes nos recherches sont couronnées de succès...j'espère qu'il en sera de...
  • Recherchons Michèle, qui était coiffeuse à Amilly dans les années 60.
    Nouvel exploit à réaliser....comme toutes nos recherches ont été couronnées de succès (y compris la dernière avec l'abbé Gallerand)... nous devons essayer... Voici un extrait du mail reçu le 2 décembre: « Bonjour, je recherche dans le cadre d'une filiation,...
  • Primaire Pasteur 1954-55, CE1 (?), noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 1 Serge POIRIER – 2 Jean Claude BOSSARD – 3 Pierre GIE – 4 Serge BIKIALO - 5 ? -6 Jean Claude CUGUEN 2ème Rang (debouts): 1 Claude BEZILLE - 2 Jean Claude METIER – 3 Robert DANIEL -....- 8 Michel LACHAUME – 9 CAILLIET – .. - 11 JACQUEMONT 3ème...
  • 1953-54 CP1 Pasteur, noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 1 Jacques MILOT – 2 HEIM – 3 VERSOGNE – 4 Daniel QUENON – 5 Jean Claude LELOUP – 6 Alain BEZAULT – 7 CHEVRIER – 8 Jean Louis GAUGIRAND – 9 Michel KNOPP 2ème Rang : 1 Jean Paul CORRIGE – 2 GUET – 3 Michel BORNE – 4 LARCHER – 5 TALLES – 6 Christian...
  • Primaire Pasteur 1953-54, noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 2 Daniel QUENON – 6 Alain DEDOURS – 8 LARCHER – 9 Michel LACHAUME 2ème Rang : 3 LAUDEY – 7 LEPROUX – 9 LEGUMINA 3ème Rang : 4 HAMARD – 7 Yannick GINZE – 8 Michel GIRAUDON – 9 Yvon DUSSOULIER - 11 MIAUDON 4ème Rang : 1 VIE – 2 Jean Claude BOSSARD...