Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 20:11
Bonjour Christiane,
 
J'ai eu une bonne converse avec William Creff hier, pour discuter de choses et d'autres, dont ma caricature !
  

Je continue mes investigations sur les 4M 62/63 et 3M 63/64 et ça avance; je pense que je pourrai bientôt te donner les infos pour mettre les 2 photos à jour.

CD: je ne vous récris pas tous les noms de ces 2 classes, nous en sommes aux coordonnées....

J'ai passé un peu de temps la semaine dernière avec un bof qui était en primaire à Pasteur et dont les parents (famille LOISEAU) tenaient le petit magasin SPAR de la rue de la Chaussée (pas loin du bar Le Siècle), et nous avons scruté quelques photos avec ses propositions suivantes (certains ou certaines pouvant déjà être identifiés ... comme miss COLLUMEAU !) :
 
4D 62/63 
 
1.2 : MAROIS Gérard (T'ai déjà donné l'info pour une autre photo - Décédé)
3.5 : BERRY Colette
3.6 : COLLUMEAU Françoise (j'étais au Lycée en Forêt avec son frère, je suis sûr qu'elle doit s'en souvenir)  
 

5A 62/63 : 
 

1.5 : COLAS xxxx (pourrait rapprocher de COLAS garçon  65 4A 2.2 et 66 5A 3.5)
2.1 : LEFEVRE Jean-Jacques
3.8 : HOUY Jean-Michel
   CD:
- Plusieurs visages me sont familiers: les 2 filles en 1.2, 1.3, le garçon en 1.5, les 2 filles du bout 1.7 et 1.8 mais leurs noms????
 
- j'ai plusieurs LEFEVRE dans mon fichier Gilles 66 6C et Patrick  64 également en 6C mais pas de J.Jacques, dois-je l'ajouter???
- j'ai un COLAS sans prénom  en 1965 6A 2.2  donné par Martine et Marlène, mes "jeunes montargoises" qui m'ont fait ajouter une autre ligne COLAS avec frère en guise de prénom, est-ce celui que nous recherchons ici???

5B 62/63 : 

1.3 : BARRIER Jean-Claude (CD: inconnu de mon fichier)
3.2 : LEMAIRE xxxx (son épouse travaille à la MNH) (CD: idem)
3.5 : CORDIER xxxx (CD: ne peut être qu'un frère de Michèle CORDIER-Voirin ils se ressemblent tellement, mais qui est en 5A même place (3.5) sur la même année?
Michèle nous avons besoin d'éclaircissement, vous étiez une famille nombreuse.....tous tes frères???



5C 62/63 1.4 : NOREST Annie (CD: inconnu de mon fichier)



5A 63/64 : 
  1.6 : POISSON Michel (CD: le même Michel en 62 6èD 3.7?)
3.8 : THIBAULT Alain (ou Christian ?) (CD: aucun dans mon fichier)
 
Ces infos sont sous réserve de la mémoire de "vieux" comme nous
En fait, tout comme moi, il connait presque toutes les têtes, le + dur est de mettre des noms dessus ..... c'est là qu'on voit que l'on vieillit !
  A+ pour d'autres news / ML



CD:
Nous savions bien que nous pouvions compter sur...les plus anciens,
MAIS plus notre mémoire est sollicitée, plus les souvenirs nous reviennent

Celui qui dit qu'il n'a pas plaisir à nous lire...ne fait pas partie de "notre groupe".

Si vous en avez le temps, faites comme Maurice: envoyez moi un mail.....

A +  

Partager cet article

Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 12:03
le 1er mail doit vous replonger 45 ans en arrière.... surtout ceux  tous ceux qui ont eu M. Desbrosses:

Souvenirs de Pasteur: 
  • Je vous raconte la présence usitée d'un bien singulier placard trônant dans la salle de ma 6eme B, et la méthode Desbrosses pour calmer les plus turbulents des plus jeunes d'entre nous, j'en ai été témoin...
Quand le besoin de calme se faisait sentir et en particulier quand le chahut "extérieur" était insoutenable ..l. pendant le cours de français, ou d'histoire bien entendu...............le curseur de déclenchement était le fait de Mr Desbrosses, se levait et d'un bond attrapait le premier étant le plus proche de la classe, et l'enfermait dans le placard qui se trouvait dans la classe 6eme B .
Je préciserai tout de même que les cours débordaient largement dans le temps réservé à la récréation, hors les "punis pris", devaient s'amuser à gorges déployées pendant ce laps de temps qui leurs étaient dévolus...
Tout est bien qui finit bien, car quand le garnement ressortait, de ce placard...il était tout calmé...comme par miracle...en cela que ce placard servait de rangement à Oscar, un bien bel squelette ( taille adulte ) de médecine aussi vrai qu'il était vrai....et très impressionnant....CQFD.
Je pourrais également ajouter que cette procédure ne s'appliquait qu'aux futurs hommes de la Nation...
  •  Nous avions en outre également une bien singulière façon d'élever les poissons de notre aquarium...témoin et ....acteur. 
Forts de nos connaissances en biohétique*, botanique et diététique, nous avions remarqué que les poissons de l'aquarium (in sit ) se jetaient sur toute nature d'aliment..petits morceaux de pain de croissant etc....
Hors nous avions aussi remarqué et Robert m'a confirmé que lesdits poissons se jetaient goulûment sur des petits morceaux de bracelet en caoutchouc, que nous prenions grand soin de couper au format d'un vers...par exemple, et souvent nos chers professeurs retrouvaient, certains matins quelques poissons victimes d'incongestion...
Par contre le rapprochement de la cause et de l'origine n'ont jamais été élucidées...par nos formateurs.
En ce qui concerne la biohétique , je pense que nous n'avions pas tout compris....( normes morales applicables aux sciences du vivant * )
 
Celles ci méritent votre édito...
Bonnes nuits chères amies,  
Joël M. F...

Souvenirs du Faubourg:

 ----- Original Message -----
From: CREFF willam
To: ..
Sent: Tuesday, March 18, 2008 9:16 AM
Subject: Le faubourg
 
Bonjour Joël 
Le nom du coiffeur est ANCEAU et sa fille unique était bien belle.
La fille peu souriante dont tu parles se prénomme Françoise et habitait à l'étage non loin du café tenu par Mme PIGONI. Elle a fait carrière au CDI de Montargis avec la grande soeur de Gilles BORDET.
Tu habitais près de la boulangerie de la "très souriante Mme SUARD". En fait cette femme ne riait pratiquement jamais, ce qui n'était pas le cas pour notre autre boulangère Mme DOZIAS.
J'ai des souvenirs du faubourg plein la tête. 
Je pense que tout comme moi tu allais dans le premier libre service de Montargis, chez la grosse Marie, dans le haut du faubourg. Lorsque l'on rentrait dans sa boutique verte, la cloche sonnait et le temps que Marie sorte de sa cuisine pour nous servir, les jeunes en profitaient pour s'en mettre plein les poches. Il y avait du zan, des roudoudou, du coco, des malabars et des caramels à 1 franc. 
Une vraie caverne d'Ali Baba pour les mioches que nous étions.
 
William un nostalgique du faubourg où les anciens les soirs d'été sortaient leurs chaises et faisaient causette avec les voisins. Les hommes étaient en marcel et les femmes portaient des blouses

réponse de Joel:

Hi Bill, 
Tous cela est bien vrai.....un peu moins en ce qui concerne la grosse Marie, du moins pour part...on se croirait dans un film ou script d'Antonioni...
Pour la jeune femme dont tu parles......la fille, de Madame Anceau qui était fort belle aussi, je sais et je connais le pourquoi de son port altier, cela ne retire rien à sa beauté, et je pense qu'en fait elle en souffrait bien plus que nous en avions la sensibilité... 
Personnellement je lui parlais et échangions quelques discussions forts rares, et je le regrette aujourd'hui...à l'abri de " Maman " of course...! 
De jeunes et d 'immatures, nous étions féroces à l'égard de personnes un peu différentes, et nous souffrions de ne pas faire un amalgame complet de notre sphère... 
La beauté est agréable pour celle ou celui qui la porte, mais est quelquefois tel Janus une arme redoutable qui n'est pas une alliée, car elle peut aussi se retourner contre soi et en particulier sur des fleurs trop fraîches...de métaphore en image, je n'ai pas ton souvenir, et nous devrions nous connaître un peu mieux. 
L'occasion de nous revoir en 2009, sera sûrement propice à cet effet... 

Françoise dont tu parles en effet était ou est sûrement toujours une très jolie jeune femme, assurément le faubourg d'Orléans était un écrin grégaire, où nous nous épanouissions  dans l'insouciance de notre adolescence, et c'était déjà très bien ainsi....
 
Je pourrais te rappeler une autre jeune femme qui se prénommait la "Moutonne" qui était fort agréable devant soutenir nos turbulents caractères, lors de nos réunions dans son café, juste à côté du coiffeur Martin...
Ce coiffeur qui m'a coupé mes longues boucles blondes de chérubin...et a transformé ma tête en hérisson ! en fait j'ai vécu vingt ans dans ce modèle ! et dans cette rue...

J'aurai bien entendu d'autres souvenirs à échanger, en particulier ma période "grosse" moto !  
@+ William, 

Joël M. F...
 
.
 
de William: 

Chère Crininette

Joël FAUVIN
flashait sur GIGI la soeur de Michel HOUDEAU. Tout comme toi, ça me surprend un peu car elle était plus âgée que lui.
 Il y avait pourtant d'autres jolies filles dans le faubourg, à commencer par :
Françoise MOREAU qui demeurait à l'étage, juste à côté du garage du déménageur PESCHERY et de la boulangerie DOZIAS.
La fille du charbonnier PIGONI, jolie blonde, très sérieuse et très bonne élève.
La fille unique du coiffeur ANCEAU en bas du faubourg citée par Joël FAUVIN.
Une autre Françoise qui habitait à l'étage à proximité du bistro tenu par Mme PIGONI. Elle était très sérieuse et ne souriait que très peu. Elle a fait carrière au CDI de Montargis tout comme la grande soeur de Gilles BORDET qu'il m'arrivait de rencontrer dans les couloirs du cadastre.Je pense que cette Françoise est la fille peu souriante dont parle Joël FAUVIN.
La fille du déménageur PESCHERY était également très belle, mais ses parents la surveillaient beaucoup et elle ne sortait que très peu de chez elle.
Mais que faisait donc Jean-Yves TRICOT? Il n'y avait pas que tes fenêtres tout de même !
 

CD:
Je ne peux m'empêcher de mettre ma pierre à l'édifice des souvenirs du faubourg: 
mais ne vous éloignez-vous du faubourg, puisque Williamest déjà dans la grande descente (devant chez Pechery) ?

- Vous parlez de PIGONI, le marchand de charbon mais pour moi c'est M.GRENON. (il devait aussi avoir un café, et devait vendre pas mal d'autres choses)
Danièle, sa fille, une très jolie blonde, un peu nonchalante, n'a pas pu laisser indifférent les garçons de notre age 
Elle était de 47, a été au lycée en foret mais avec un an d'avance sur nous, je l'imagine avec Sylvette LALLEMENT (père architecte et mère insti, très proches de M et Mme LABRETTE, ils avaient fait construire leurs pavillons dans le même lotissement, et les 2 familles parcouraient l'Europe avec leur caravane pendant l'été).

Danièle, pendant ses études d'Anglais a été pionne au lycée en forêt, en même tant que Flora GALLEGO (notre copine de maternelle)  "quelqu'un m'a dit" qu'elle vivrait en Angleterre: Danièle pas Flora (prof d'espagnol) marié depuis 69 (?) à son copain de l'époque J.Pierre RIMBERT, ils vivent dans un très joli village sur la cote bretonne.

Danièle, même si elle était réservée, accompagnait parfois la bande de "joyeux fétards" que constituaient les "pions du lycée en foret" . 
Ils ont fait de tels exploits que je suis sûre que la légende perdure toujours....

- Vous vous souvenez du coiffeur Anceau
Il y avait 2 coiffeurs, un tout en haut et l'autre dans la descente en direction de l'avenue de la libération
Nous étions des habitués de celui du coté de chez les Houdeau.
Chaque fin d'année, il nous offrait un petit calendrier très très parfumé, et son apprentie avait un très joli du nom de famille: Lamoureux, ce qui faisait beaucoup parler le facteur qui déposait le courrier.
N'était-ce pas cet endroit que Françoise (la petite soeur de William) a repris pendant des années, avant de s'arrêter, il y a peu de temps

- Ghyslaine Houdeau, la soeur de Michel, notre champion de boxe devait être en classe et était copine de ma soeur Monique (toutes deux de 46)
Elles se sont mariées avant leur majorité (21 ans à l'époque) et nous avons découvert que le père de la mariée devait dire "oui" avant que le maire ne s'adresse à la future mariée.

- parenthèse personnelle mais qui peut intéresser tous les anciens de ce quartier:
ma soeur a épousé Michel le plus jeune des frères Clement, du bas du Faubourg évidemment....
Mme Clément était la fille du "père LIORET" qui habitait le bas de la sirène, il avait été un bon sportif, on le voyait régulièrement au vélodrome, qui était entre le stade et le lycée, et souvent en vélo dans les rues de Montargis..
Il a dû être l'ancêtre de Montargis pendant de nombreuses années, puisqu'il est mort à presque 100 ans. 
Nous pensions bien que sa fille ferait de même mais elle nous a quittés quelques mois après son 98è anniversaire.

- Raymonde Naudin ex TAILLAT
me disait, l'an dernier, que Mme Clement gardait les enfants après la sortie de l'école en attendant le retour des parents, il y avait aussi Annie Chambon dont nous n'avons pas de nouvelles.
- Les Clément habitaient en face du marchand de peaux de lapins dont plusieurs ont parlé...

- La maison de notre Claude BEZILLE était mitoyenne, et je crois que les 4 garçons
devaient s'amuser dans la même cour....

Toujours en descendant en direction de l'avenue de la libération, je n'oublie pas la famille MEUNIER, 3 garçons dont Alain, l'ainé, très beau blond aux yeux clairs, a dû être dans les rêves de nombreuses d'entre nous....il a dû épouser Eliane, belle brune, un peu plus vieille que nous...

           undefined            

 


Je n'ai qu'une photo de Francis (le n°2 Meunier) avec Claude.
William:
je ne sais pas où tu as été voir que Claude avait les oreilles décollées!

Allez, vous avez assez perdu de temps à nous lire....

mais si ça vous a plu...je suis sûre qu'en s'y mettant à plusieurs, on peut encore vous en écrire des pages...., 
il me faudrait d'autres illustrations d'époque pour donner plus de dynamique au texte...

Avant d'écrire (ou reproduire) cet article, j'ai fait les modif nécessaires pour retirer les erreurs ou fautes constatées dans les différentes rubriques du site.
Je vous rappelle que je n'ai pas de vérification orthographique sur cet outil, donc n'hésitez pas à m'envoyer un mail pour toute anomalie.

A+.



Partager cet article

Repost0
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 23:48


Chaque jour m'apporte une bonne dizaine de messages sur "Pasteur" 
mais chaque week-end, j'ai la chance d'avoir une véritable "surprise": 
2 mails (avec réponse immédiate de ma part, sans avoir remarqué qu'il y en avait un 3è) et...une bonne heure de causette: 

Joelhabitait au 48 de "notre" faubourg (d'Orléans) juste en face de chez Michel HOUDEAU, il se souvient de toutes les maisons, tous les magasins: Micheline PRESLES (magasin SPAR), les Pigoni, son copain Gilles BORDET (Gilles: tu ne nous avais pas parlé de tes souvenirs du Fb ou c'est moi qui ai oublié de le relater ??), des Cedar, Loiseau, de notre "Claude" (Bézille), des Lioret, pas de mon copain Cugen, ni de sa soeur qui aurait été à Pasteur, mais du coiffeur, du boucher, café...........

Je n'allais tout de même pas garder, pour moi, de si précieux souvenirs:


Bonjour,
Je vis maintenant dans la vallée de Chevreuse, au Mesnil Saint Denis et dans le parc du même nom, j'ai toujours vécu en Province notamment Toulouse, Agen, Pau Tarbes, Tours, Nantes.

J'ai comme voisin que je rencontre régulièrement Pierre Tornade ( Tornadre de son vrai nom ), la 7eme compagnie etc...

Homme charmant au sourire toujours présent...Il m'est arrivé souvent aussi de rencontrer la famille Michel Fugain, ayant une magnifique demeure à quelques centaines de mètres....L'inspecteur Burna grand joueur de polo dixit Guy Marchand au volant de son cabriolet..etc...

undefined
Un nom m'est revenu 
Alain Lepage en 4eme M année 68-69, 2ème rang et 5ème à partir de la gauche, juste en dessous de Prudencio, et à côté de Christine Devillers.

J'attends de joindre Robert HERVE qui a les photos de groupe, et conservateur et organisé comme il est....des indices sérieux ne manqueront pas d'apparaître...

 Joël M. FAUVIN 

 .........

 J'ai enfin revu le visage de d'Isabelle sur les clichés de 6èA 66 (4-2) - 5èA 67 - 4èA 68 ....Une chose est que son visage n'a pas changé...durant ces quelques ( jeunes) années..J'ignorai aussi qu'elle fût aussi proche durant tout ce temps consacré à la connaissance..Pour ma part c'est comme une renaissance....mais cela reste virtuel...
D'autres précisions, le prénom de Chambary est Jean-Marie...
Philippe Devalerio, m'a servi de sparring partner à la salle de Boxe de Mr BUGES ( il mesurait quelques trente cm de plus, mais cela ne l'a pas empêché de se faire casser le nez......milles excuses ! ) , vit à Papeete et est commandant de bord sur Transall...

Chantal Sandoval, n'apparaît pas sur les clichés ?

Merci pour vos (mes souvenirs!) ...J'aurai un espoir indicible de faire un rollback de quarante ans! en arrière...Je me libérerai donc pour votre meeting pot...du reste le temps et l'intervalle de cette prochaine rencontre est sans doute propice à d'autres découvertes!

Amitiés,
Joël M. FAUVIN

....undefined

CD: 
Ci-dessus l'extrait de l'article paru il y a qq mois, sur la classe de 6èA de 66 dont Joel M. FAUVIN a parlé dans son mail
J'ai modifié les couleurs: Saumon, nous avons les coordonnées, Jaune nous n'avons que le nom, et actualisé ce qui était nécessaire

1è rang haut de gauche à droite: Christian POINTEAU (habite env Montargis),  Isabelle PICHON, Martine MOREAU.

2è rang:
Denis DEVALERIO, (frère de Philippe de VALERIO qui avait pris contact avec moi dès le 1er article paru sur l'éclaireur, et qui est en photo avec sa mère sur un éclaireur de cet été),  Guy BENTEO, Michel ASSELIN, Sylvie LABRETTE (devenue LESVESQUE), enseignante,  Nicole DESROZIERS,(mariée avec Gérard FLAMENT habite et travaille toujours près de Montargisxx LEVERNE, Geneviève CHAMBARY (SCHEMBARI-Greuze)

3è  rang:
Patrick PAYSE,   Christian GAUTROT,   Joel PERCEBOIS,   Pierre ALEMANYClaude PIGE (Templier),   M.Christine LIGER (Lesky),   NADINE BORDET

 4è
er rang:
Fernand PETRY, Michel CANUEL (habite dans les environs),  Patrick GUILLOIS, Chantal NORMAND, M.Christine GIGOUT XX DUREL

undefined....
autre mail de Joel........
Voilà quelque nom(s) qui peuvent peut être aider l'histoire ! 4èM de 68

Jean-luc Muñoz
,-??,-,Esteban Prudencio,?? -,Patrick Delabarre, Joël M. Fauvin 

Jean-claude Bellu
,-, Alain Lavaud,-, Catherine Chaintreau,

Jean François Laslaz,-,
Sylvie Labrette


CD: 

Vous en connaissez beaucoup qui arrive avec presque une 10aine de noms nouveaux??  Jöel, je crois pouvoir dire que tu es le 1er.

                                BIENVENUE dans notre "clan".

Comment t'aider à retrouver ceux que tu recherches ???

-Sylvie Lesveque-Labrette a, je croisle matériel, mais ne se connecte pas
- J. Claude n'a pas de scanner, mais nous lit assez régulièrement
- mais, Christian Gautrot (le mari de Nelly) était dans cette classe, et Nelly exGalopin nous avait déjà fourni la totalité des noms. 
Preuve que, comme je le disais récemment à Régis, je me dois de faire une petite pause  dans les recherches, car j'avais l'impression que j'ai des ratés dans mes retranscriptions.

Evidemment pour les filles, la tache est plus difficile:

Isabelle habitait avec sa mère, et son beau-père (nom différent) un petit immeuble, qui devait donner sur Le loing, face à la maison des Baffray, à 100 metres du Tivoli et à 50m du café où Claude était serveur pendant les vacances, Isabelle a été placée par Nelly Gautrot-Galopin sur 2 classes 66 6A 4.2, 68 4A 2.3, Vous ne devriez pas être que 2 à vous souvenir d'elle ??
- Chantal SANDOVAL
- Catherine CHAINTREAU
Elles devaient être dans la même classe, et ont fait leur 3è en inaugurant le GRAND CLOS
Elles ont dû aller au lycée en foret ensuite, ça fait un bac vers 72, 73...notre "dynamique" goupe de pions n'étaient plus là, ils ne peuvent s'en souvenir...et ils ne connaissaient que les élèves...à problèmes...
seul BOULAT était encore là, je me souviens que l'un (ou sans doute plutôt une) de vous m'a dit qu'ils étaient toujours en contact...voilà un piste...
 
Pour les garçons ça devrait être plus facile:

- J'avais déjà  J.François mais aussi  Geneviève SCHEMBARI , J.Claude  sans certitude et Joel nous parle d'un J.Marie:   nul doute que l'un de nos deux auvergnats va nous renseigner rapidement sur ces nouveaux prénoms???
   J. François nous confirme qu'il n'y en a que 2, sa soeur et lui, les 2 nouveaux prénoms sont des souvenirs issus de notre imagination
- La mère de J.François LASLAZ a dû lui transmettre l'info, nous devrions avoir de ses nouvelles bientot. et ...Gilles BORDET est des notres, depuis bientot un an...
    J'ai maintenant les coordonnées complètes de l'autre J.François

Bienvenue donc à Joel dans "notre" groupe...
et à bientot avec encore de bonnes nouvelles.

A+. 



Partager cet article

Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 10:47

Depuis que je sais, qu'en écrivant un nom et un prénom sur n'importe quel moteur de recherche, on arrive sur notre site, j'essaie le plus souvent possible d'écrire et ré-écrire vos noms: 
 
Voici donc une liste de noms qui, d'après nous, connaissent l'existence de notre projet, mais ne se sont pas encore manifestés 

- pour les utilisateurs de cet outil, écrivez-moi directement (christianedaire@orange.fr) et je me ferais un plaisir de faire un article, sur vous, votre famille, vos amis....enfin ce que vous me direz d'écrire..

 
- pour ceux qui n'ont pas Internet (chez eux, chez leurs enfants, amis, ou voisins), un coup de fil fera l'affaire 02 47 50 33 41 (celui qui reçoit les appels), ou 02 47 35 71 84 (celui de l'ADSL, webcam...). Ces 2 n° doivent être dans l'annuaire du 37 à DAIRE Etienne 
- ou un courrier 29 rue chaude  37270-VERETZ

- Pierre-Yves BASTONERO - Alain BREUGNON - Monique DUNIS (Villoin) - Sylvie GONNET -  Philippe GUITARD - Hervé HARLICOT - Philippe LAPIERRE - Monique LEVY - Sylvie SAUTROT - Philippe SUBSTIELLE
 
Nouvelle classe envoyée par Claude MOSCARDINI (Villois)=
 sept 1960 une 5è avec beaucoup de noms déjà connus mais aussi ? DELAISTRE - ? COHENDY - Michel CARAGOA -
Myriam BERNARDET - LOISEAU - ROSE - JUMEAU - Marc COQ - TITOV - J.Pierre LAROUSSE (a confirmer) - BILL - VILLESOT 
même dans les plus anciens, des noms nouveaux apparaissent.

Suis et reste à votre disposition pour servir de relais. 
Pensez à me préciser si vous voulez que vos coordonnées ne soient pas communiquées...
et n'oubliez pas que les anciens enseignants (et/ou leurs enfants) seront, aussi, les bienvenus, certains se sont déjà portés volontaires pour
aller les chercher chez eux le 19 Sept 2009.

A +

Partager cet article

Repost0
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 01:42

 Je ne déroge pas à mes principes: 
-
notre projet vous intéresse, soyez les bienvenus, il ne vous intéresse pas: oubliez-nous.
- lorsque vous avez qqchose à dire, comme je sais que les commentaires ne sont pas

toujours très faciles à lire, je préfère que vous m'envoyiez un mail que je reproduis

dans un article.
J'ai d'abord reçu un mail, puis nous avons eu une...longue conversation téléphonique

avec J.Claude LELU.
 
Il ne partageait pas certaines opinions exprimées dans le site, donc je lui ai proposé

d'écrire, et c'est le texte que vous trouverez ci-dessous.
...Pour ceux qui nous lisent depuis le début, ou les récents qui ont eu le..."courage"(?) d'aller

jusqu'à la X ème page, vous constaterez que je répète souvent: ce sont NOS souvenirs,

c'est NOTRE perception....
le même évènement peut être vécu très différemment, et quelquefois ...ça peut être, aussi... du second degré....
Vous n'êtes pas d'accord avec ce qui est écrit? : faites-le moi savoir et vous aurez la parole.

 

 

J.C.Lelu.jpg

 

Chère commensale,   
 
Je vous remercie de votre attention et de nos échanges écrits & verbaux.
J'apprécie d’être en phase avec votre refus de la perfection rétro de nos pédagogues. En effet,

M.Carriau qui était un fanatique de son art, savait assez mal transmettre cet amour de la musique. Il n'en

est pas seul responsable, car je trouve que les arts tels le dessin et la musique ne devaient pas être

notés. Ceux-ci correspondent à une disposition, et des "indispositions" devenaient dans le système

scolaire de notation un handicap.
Je n'écris pas que les mathématiques sont supérieures à ces disciplines, mais lorsque l'esprit n'est pas

artistique et l'entendement obtus aux arts, nous pouvons vivre sans celui ci (mais brimé de ces plaisirs),

alors qu'avoir une maîtrise relative de l'élémentaire devient handicap.
Et puis l'appréciation est relative. Pouvons nous comparer Mozart et Clapton ? Ils sont tous les deux des

génies en leurs époques. Et M.Carriau refusait toutes musiques "up to date".


Ceci provient aussi du recrutement plus/moins pointu des répétiteurs. Est-ce que M.Morizet, excellent

pédagogue et musicien, avait la même maîtrise pour être professeur de dessin d'art ?

Un des problèmes aussi provenait du cursus des professeurs, ils étaient tous d'anciens instituteurs et

cette nouvelle affectation, dont ils étaient les précurseurs n'était pas simple. 
Aujourd'hui, cela est différent avec plusieurs "classes" dans les enseignements, donc des formations, des spécialisations et des connaissances plus approfondis de leur mission.
Une chose positive était que les directeurs avaient compris qu'il fallait mieux remuer la chaise que le piano,

et ce sont les locaux qui étaient attribués aux élèves et non à l'enseignant. C'est perturbant de

ranger et réinstaller le "décor" toutes les 55 '. Surtout pour des enfants de 10/11 ans.

Je persiste et signe la discrimination que faisait M. Bourgon. Il avait une préférence pour ses "anciens"

dont il suivait le parcours depuis la 6°
Ces gosses étaient dans le moule et les pièces rapportées, qu'il devait accueillir malgré lui, ne

correspondaient pas exactement à la formation basique de son école.
Il avait tort, car je crois que le pourcentage des reçus à la première présentation au défunt BEPC

fut un plébiscite : 2 ou 3 recalés sur une soixante dizaines de candidats. Qui pour l'anecdote étaient des

mômes du sérail !

CD: 
 

Vous avez la parole...mais je peux faire des commentaires:..
M.Bourgon n'a jamais pu voir "ses" élèves passer le BEPC puisque M. LABRETTE est arrivé en Septembre

62, et que c'est lui, mais aussi nos enseignants qui ont été félicités par l'inspecteur d'académie. (Je ne

l'ai appris que l'an dernier)....
Je faisais partie des "ses" ou de "ces" élèves et...Mme Vassort me rappelait (mais je m'en souvenais) que

pour notre classe, c'était 100% de réussite au 1er BEPC du CEG Pasteur en Juin 63...mais n'est-ce pas aussi

100% dans les 2 autres troisièmes.

Voyez comme la mémoire, peut nous jouer des tours...
...autre remarque, je me souviens d'avoir eu plusieurs (ou même les 3) années M.Morizet comme prof de

dessin, il faudrait demander l'avis de celui qui avait toujours la meilleure note William CREFF, mais

je crois que notre excellent prof de math, M.Morizet, s'il avait bien 4 cordes à son violon, avait

aussi plusieurs cordes à son arc...)

- Pour la capacité à enseigner la musique...mais là, on pourra dire que je ne peux être objective puisque

dès la rentrée de 60, M.Carriau constatant de grosses différences avec les élèves qu'il avait depuis

le primaire dans les écoles de Montargis...et ceux de "l'extérieur", il avait obtenu que le samedi

après-midi on leur apprennent le solfège...2 groupes, puis l'année suivante 3 puisque MartineJ, était venue

nous épauler...
là aussi, ce sont mes souvenirs, comme je faisais partie du "coeur du Sérail", je ne pouvais pas savoir

que certains se sentaient non intégrés....
Encore une autre remarque, les qualités d'enseignement ne sont pas forcément corrélées à celles de la "matière"

- j'ai enseigné le solfège, le violon, mais j'ai aussi fait travailler le piano, le violoncelle, le hautbois,

la flute traversière...et surements d'autres...alors que je n'étais qu'une pianiste débutante (à 17ans),

demandez à Claudine LABRETTE lorsqu'elle présentait un morceau de Rachmaninov ou leconcerto de

l'empereur de Beethoven), je n'ai pas assez de force dans les doigts pour jouer dela contre-basse,

(essai avec François Roblin , mari de Michèle ex LAFFAY, lors de nos repétitions hebdomadaires du

mercredi soir)  pas plus que je ne suis capable d''émettre un son d'un instrumentdans lequel on souffle...

(c'est du 1er degré, les garçons, ce n'est pas la peine de rire!!).
J'ai la faiblesse de croire que tous ceux que je faisais travailler, n'étaient pas mécontents, mais  surtout

u'ils progressaient.....

Etre bon dans une matière, ne veut pas dire qu'on sait l'enseigner.

C'est d'ailleurs le reproche que je fais à l'éducation nationale. 

A notre époque il y avait un an après le bac, pour apprendre la pédagogie. 
Aujourd'hui, après une licence, une maitrise, tu réussis le CAPES ou +, c'est un examen ou un concours,

mais je n'y ai pas vu la moindre parcelle pour apprendre à savoir faire partager les connaissances....
 

 

J'ai suffisamment donner mon point de vue,


je repasse à la parole à J.Claude LELU:

 ....Brisons là pour mes réflexions "négatives". Je pourrais aussi écrire sur la restau-

ration scolaire (dont les enseignants n'étaient pas responsables), qui était dirigé

par la belle-fille du maire en poste. C'était franchement pas très… terrible !!! 
 
Revenons à des propos plaisants.
 Le rassemblement prévu un  samedi se doit, à mon sens, être une fête. 
Celle-ci sera sûrement la première et la dernière à laquelle nous assisterons (voir les

actes de naissances des "Pasteur"), et il faut marquer ce jour par un repas. 
Je ne critique pas l'aspect pique nique, mais chacun sera dans son coin avec ses

carottes rapées, son roti froid et sa boisson fermentée. Je ne sais si la salle des fêtes

existe encore (j'irais vérifier), mais l'utilisation d'un lieu adhoc avec la prestation

d'un traiteur provoquerait une plus grande osmose des participants. 
Je ne pense pas qu'une participation (très compréhensive) modique (c'est-à-dire à

prix coutant) soit un frein à ces retrouvailles.
Beaucoup de communes dont Montargis possèdent des salles équipées pour ce type

de manifestation. Et elles sont louées pour des prix très doux.
Cela n'est que mon avis.

Maintenant une revendication personnelle : Un des organisateurs (je crois que c'est W. CREFF)

écrit à mon sujet (et pour d'autre élève) des mots nous assimilant à une sorte

de pieds Nickelés.
Je rappelle simplement la définition : Les pieds Nickelés sont de petits escrocs quelque

peu portés sur la boisson qui doivent faire avec la police pour finalement perdre leur

magot.
Je sais qu'il faut prendre cela au 99° degré, mais je n'apprécie pas vraiment. 
En conclusion, je vous remercie de votre attention et espère vous lire/entendre

très prochainement.
Cordialement (& gros bisous)
J.Claude LELU

CD:

La proposition de J.Claude mérite qu'on s'y arrête: c'est vrai, l a salle des fêtes (centre ville, près de l'ancien

Tivoli) vient d'être refaite, elle a même eules honneurs de journaux télévisés, nationaux, à plusieurs reprises. Elle redevenue comme nous l'avions connue, aussi magnifique...dans le style rococo...

Pour moi, je ne conçois pas cet événement ailleurs qu'à Pasteur. 
La grande salle qui se trouvait au fond face à l'entrée, cachée ensuite par des préfabriqués, me conviendrait tout à fait...

Pour
les détails de l'organisation, nous avons le temps...mais je suis contre les repas assis, car cela ne nous permet pas d'aller d'un groupe à l'autre....

Je suis au départ de notre projet, mais c'est tout:

   TOUS ceux qui sont intéressés, et qui ont un peu de temps libre, peuvent se considérer comme "responsable"

ou "organisateur"...Considérez-moi, comme le chef d'orchestre, le général en chef,....ou.... la "vieille" toujours prête à rendre service....
A quelques exceptions (il me manque Nadine Bezault exCornet, M.Claire Caillette) , j'ai atteint mon objectif,

tout le reste c'est du bonus, 
Je centralise les info, parce que j'ai du temps, que j'ai besoin d'être occupée...et....ça ne me déplait pas....

Le Dr Door a été brillamment réelu au 1er tour, et Annie GAUGIRAN, responsable d'une boite de com,

soeur de Martine s'est manifestée. Elle connait très bien le Dc DOOR, et se chargera des "négociations". 
Nous pouvons créer une association en 2008 pour obtenir des subventions en 2009.

Pour l'instant, notre priorité 
- c'est d'abord de remettre des noms sur des visages...année, classe, rang, place.....et le travail est difficile. 
- Puis de retrouver les coordonnées...et là, j'avoue que je suis merveilleusement épaulée....


Plus vous serez nombreux à participer, plus nous progresserons rapidement.


Vous pouvez, bien sûr, commencer par ceux que vous avez perdu de vue et que vous souhaiteriez revoir....
.

A +

 

 

Partager cet article

Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 01:33

Fort de mon entretien téléphonique de la semaine précédente, avec Martine Le Taon (ex FLEURIET); puisque, ce lundi, je devais faire un aller-retour à Montargis, autant associer plaisir et obligation, j'avais donc rendez-vous à 12h45 à l'hôpital de Montargis, pour rencontrer Martine et sa collègue de toujours Marlène BOURILLON.

Arrivée vers 12h35, le temps d'un petit ravalement dans la voiture (détruit par les bourrasques de vents et la pluie, le temps de traverser le parking), il fallait bien que je ne fasse pas trop vieille, pour faire la connaissance de jeunes de Pasteur....
Elles ont bien eu raison de demander une heure supplémentaire, car la 1/2 heure déjeuner ne nous avait permis que d'effleurer nos souvenirs de jeunesse. 
La famille FLEURIET (3 enfants, tous anciens de Pasteur) habitait rue Thomas Barreau (à gauche après la gendarmerie en allant vers Villemandeur), impasse qui servait de cour de récréation dont le chef de bande était..Alex VICQ (le fils de notre prof de gym), ce dernier mettant aussi son sous-sol à la disposition de ses amis du quartier. Evidemment, nous n'avons pas le même âge, mais pourtant nous avons les mêmes souvenirs....
- le sous sol d'Alex VICQ  où j'ai fait ma 1ère boom
-  la famille MAUDRY (Françoise était avec nous en ),
- Marie-Claude DURLIN dont la famille habitait rue Falour
 mais aussi ceux qui habitaient le Faubourg (d'Orléans), J'ai découvert qu'une jeune soeur de mon copain CUGUEN (cercle Pasteur et ancien de Pasteur mais de l'école) faisait aussi partie des anciens que nous recherchons 
 et puis...les anciens de Pasteur sont nombreux à être salariés de l'hôpital.

A 13h30, Marlène avait demandé à sa soeur Maryse ep Vacher de nous rejoindre à la cafet.
Maryse travaille à la Sécu à la chaussée, et là je découvre que "nos anciens" y sont tout aussi nombreux.
Maryse nous a raconté sa très récente rencontre avec les 2 Nelly GALOPIN-Gautrot et CHALOPIN-Sauvage et ???(je l'ajouterai quand j'aurai retrouvé les noms)

Martine et Marlène m'avaient préparé toutes les photocopies de leurs classes avec beaucoup de noms, par exemple sur la 5eA de 66-67 ci-dessous, il n'y a que 4 ? (4 garçons), mais nul doute que Jocelyn RICHARD qui figure en 1.4 va nous compléter cette petite lacune...
 undefined
en parlant, d'absence, Martine me signale qu'elle n'a intégré la classe qu'en Octobre, comme elle n'est pas sur la photo, on peut penser que Mme Charles faisait ses photos dès septembre...

 Martine m'a donné aussi 2 photos où son frère Gilles se trouve en 1.2 mais j'y ai aussitôt reconnue Odile Bellu en 2.8 (soeur d'Anne-Marie et de Jean Claude)
undefined
Nous avons parlé de Philippe CARRIAU, que je n'ai pas revu depuis...40 ans
Elles m'ont placé Alain HURIE en 3.6 et la soeur BERLIOZ en 1.1,

Grâce à elles, notre fichier s'est encore avec 1 CHATELAIN, 1 COLAS, Corine CONNET (j'avais un Patrice mais pas de fille), Michèle PICAULT, Marie Noëlle BOURBON, le fils MAIGNAN...

undefined

Sur cette photo on retrouve Jocelyn Richard en 2.7 et Martine FLEURIET-Le Traon en 1.8, mais elle ne se souvient pas du nom de sa voisine..
Toutes ces photos seront publiées en détail, c'est à dire sous la double forme avec pastilles, dès que j'aurai avancé sur la petite dizaine en attente dans les brouillons du site.

Moralité de cet agréable moment, nous savons que nous pouvons compter sur la famille BOURILLON et la famille FLEURIET pour nous retrouver les coordonnées de ceux qui manquent sur leurs classes.

Je ne terminerai pas cet article sans vous dire que je suis passée dans ma famille. 
Ma soeur ainée (Monique, ancienne d'Egic) avait vu Mme VASSORT la semaine précédente, et je vous annonce qu'elle a commencé une lettre qu'elle nous destine. 
A notre époque les fautes d'orthographe comptaient 4 points donc 5 fautes = 0, heureusement que j'avais les questions pour atteindre très péniblement la moyenne, Soyez gentil, (sur ce programme il n'y a pas de vérification orthographique), signalez-moi, et les fautes d'orthographe, et les fautes de frappe avant qu'elle ne m'en fasse la remarque.....

J'entends encore l'amie que j'ai raccompagnée à Montargis, me dire: "mais tu ne vas pas aller déjeuner avec des filles que tu ne connais pas!"  je l'ai fait, j'en suis ravie, et je le referai bien volontiers.....et merci à Martine qui m'a appelée vers 19h30 pour savoir si j'étais bien rentrée (alors que je n'étais encore qu'à la maison de convalescence d'Orléans)

Pour ceux qui ne se sont pas vus depuis longtemps, je crois qu'il sera nécessaire de nous envoyer des photos récentes, ex: heureusement que nous avons la tête de Jocelyn aujourd'hui, car même s'il portait des lunettes à Pasteur et qu'il en porte toujours, j'aurais été bien incapable de le reconnaitre....
A l'inverse nous avons Maurice LAGRAVE aujourd'hui, mais où était-il sur ses photos de Pasteur? Je vous rappelle qu'il y a un album pour mettre les photos récentes...et que je me ferais un plaisir d'y ajouter les votres: christianedaire@orange.fr
A+. CD

Partager cet article

Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 22:25

CD: 
Je vous le disais ou écrivais encore récemment: "chaque jour, un nouveau nom", et comme promis: si le mail comporte beaucoup d'élements nouveaux, je me fais un plaisir de le mettre sous forme d'article. 

Bienvenue à Maurice dans notre groupe. Je n'avais que son nom de famille et sa position en 3eM de 63 en 1.7 mais pas de prénom.(attention: nous avons modifié l'orde initial maintenant c'est 3.7)

Là encore, vous commencez à me connaitre: lorsque j'ai lu: arret brutal d'activité et vit toujours à Montargis ou dans les environs, j'en ai déduit: voilà un nouveau venu qui va nous aider à retrouver ses anciens condisciples.

Pour ceux qui nous suivent depuis plus de 6 mois, et avec votre aide, nous avons retrouvé presque  tous les noms de "nos classes" (des plus anciens jusqu'aux 3e en 62-63). 
Par la suite, vous savez les difficultés que je rencontrais, pour retrouver vos coordonnées (je téléphonais à des "gens" pas forcément les bons qui ne me connaissaient pas et qui ne comprenaient pas toujours l'objet du coup de fil)...... 
c'est pourquoi Robert GAZUT (ancien des 2 mêmes classes que Maurice) avait proposé des "chefs de classe" se responsabilisant pour rechercher spécifiquement sur ses propres classes. 
Robert nous a fourni un grand nombre de noms et de coordonnées, mais son activité professionnelle et sa vie familiale à Nice, faisant les allers-retours fréquents à Bordeaux pour s'occuper de sa mère, l'ont empêché d'être aussi actif ces derniers mois.

Maurice, tu as compris où cette longue explication nous entraine: 
- je te donne le nom de ceux dont les coordonnées nous manque, venant ainsi porter main forte à Robert.
- tu peux dès maintenant essayer de replacer tes copains de classe dans le nouvel ordre (tu constateras qu'il faut beaucoup moins de mouvements pour écrire le nom, tout en vérifiant sur la photo)
 1er rang en haut puis vers le bas, 2ème chiffre de gauche à droite, faire précéder le nom d'une lettre S: je connais et nous connaissons les coordonnées; J: connais mais ne sais pas ce qu'il est devenu, B: ne connais pas (d'où XX ou ??) et G si tu sais qu'il est dcd (les lettres évitent les erreurs car la couleur disparait parfois lors des envois)
ex: 1.3 B ?? - 1.4:  S Jean Paul MICHAUD (avec mes excuses si le 1.3 est un habitué du site!)
     -  2.4 G  Jean Pierre BLIN -  2.5  
    -   3.6 S Robert GAZUT  - 3.7 S Maurice LAGRAVE

Maurice a raison de nous signaler un cas que nous n'avions pas prévu:  nous devons ajouter absent 
sur la photo: XX, d'autant que, sauf erreur, les "M" n'avaient-ils pas des "ateliers" par petits groupes à l'extérieur?  mais notre "vieille" photographe aurait sans doute dû choisir le jour où la classe était la plus complète!


Ceci est valable pour tout: si vous voulez que votre classe soit publiée en priorité, il vous suffit d'aller la retrouver dans l'album photo et m'envoyer votre liste par mail.


RAPPELce site est gratuit. pas d'abonnement rien à payer pour écrire des commentaires ou nous faire part de vos remarques.
Vous pouvez m'écrire directement
christianedaire@orange.fr ou m'appelez sur MSN christianedaire@hotmail.fr ou Skype: daire37. Vous pouvez également prendre contact avec "les locaux" cités dans l'édito qui devrait se trouver au dessus des articles.
Ne pas oublier: inscrivez votre adresse-mail dans la rubrique Newsletter et parlez de notre projet autour de vous.

undefined

Bonjour Christiane,

Quelle surprise et que de souvenirs à la lecture de ce dossier .... riche idée que cette entreprise que j'ai déjà eu l'occasion de goûter lors de mon passage en Fac.
J'ai eu cette information par mon frère Alain (né en 1952) qui a fait tout son parcours au Lycée en Forêt et qui a donc reçu cette info par erreur mais n'a pas tardé pour me la transmettre.

Je suis resté 2 ans au CEG pour les 4ème et 3ème M des années 62/63 et 63/64 (étant de Cepoy, j'avais fait 6ème et 5ème au Cours Complémentaire de Châlette). 
J'ai tout d'abord été déçu car je ne me voyais pas sur la photo de 4ème M, je pense que je devais être malade le jour de la "prise de vue" ! Mais j'ai bien reconnu tous mes anciens compagnons !! Par contre, je suis bien sur celle de 3ème M, en position 1-7.

J'ai eu l'occasion de retrouver certains d'entre eux lors d'occasions diverses : le foot avec MOUNIER et LEMELIN, les études à Orléans avec BESSE (lui était en Mécanique, moi côté Chimie), le boulot chez EGIC (maintenant SANOFI-AVENTIS à Amilly) avec MERCIER, et des manif. où j'ai aperçu et côtoyé le célèbre Donald (DE BONI). J'ai eu l'occasion de revoir une bonne partie de l'équipe au Lycée en Forêt mais ne les ai pas revu (à part ceux déjà nommés) depuis cette époque.
Le CEG a été une période très importante pour moi, avec de très bons professeurs, Mme VASSORT étant un très bon exemple (j'ai eu l'occasion de la revoir à plusieurs reprises car son mari, qui avait été aussi mon instituteur à Cepoy, était ami avec mes parents).

J'ai également quelques souvenirs d'un prof de 4ème M (Mr MAISONNEUVE) qui enseignait à la fois Français et Espagnol, et je peux dire qu'il avait quelques soucis pour être le meilleur avec Christian (LACOSTE) qui passait toutes ses vacances en Espagne et était donc un pro ! Je me souviens que nous avions (les noms des coupables ne seront pas donnés) ramassés tous les petits chats sauvages qui avaient élu domicile dans le gymnase et les avions mis dans l'armoire de la classe avant l'arrivée du prof .... tu imagines le spectacle quand il a ouvert l'armoire !

Côté boulot, j'ai fait des études de Chimie qui m'ont amené à travailler chez EGIC, puis SYNTHELABO à Amilly de 72 à 91, puis pour le groupe de santé américain Baxter (la société se nommait en fait Clintec Parentéral), toujours à Amilly de 91 à fin Janvier 2008 où j'étais Chef de Projets (surtout axé sur les transferts de technologie, FRANCE et INTERNATIONAL). Je suis, comme mes collègues, licencié économique depuis le 1er Février car le groupe a pris la décision de transférer les activités en Belgique ! Pas trop de conséquence pour moi à 59 ans, mais dur pour mes collègues qui ont la cinquantaine.
Côté famille, mon épouse Danielle (participante gymnastique Fémina dans sa jeunesse) travaillait à la MNH et est en retraite depuis 15 jours, nous avons 2 enfants (une fille de 35 ans et un garçon de 30 ans) et 4 petits-enfants (1 garçon et une fille chez chaque) entre 2 et 5 ans .... ça fait de quoi s'occuper !! 
J'espère ne pas t'avoir cassé la tête avec toutes ces lignes. Je répète que l'idée lancée est très bonne et j'espère être de la partie en 2009
Je reste à ta disposition si tu as besoin de précisions sur des maillons manquants. 
Très cordialement, Maurice LAGRAVE

Maurice-Lagrave.JPG

Partager cet article

Repost0
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 01:34
CD:ci-dessous la photo des 3eB de 62-63 dont nous parle François MARCHANDIN


Je suis effectivement sur la photo des 3e B 1962/1963 en position 1.8 en haut à droite avec un polo sombre,mais je ne suis pas blond , il y avait un reflet sur ma tête au moment de la photo ..
J'ai retrouvé dans mes archives cette photo sur laquelle j'ai noté presque tous les noms ( s'il t'en manque ........ )
Je me souviens assez peu des membres des autres classes de 3e, n'ayant qu'assez peu de contacts ….et puis j'étais trop préoccupé par les filles de ma propre
classe , nous n'étions que 6 garçons pour 21 filles .............
As-tu déjà des engagements fermes de participation à notre grande réunion ( rassemblement? retrouvailles? Quel nom donnes-tu à cet évènement?)
Nos professeurs y seront-ils ? Sont-ils seulement encore vivants ?
Dans ma carrière, j'ai eu à enseigner les mathématiques et l'électricité
; et lors des préparations de mes cours, j'avais devant les yeux Mr Morizet ou mme Petit en train d'officier. Comme j'aimerais les revoir pour les remercier!
Je ne retrouve que la photo des 3e , pourtant je devrais retrouver un cliché des
4e en 61-62 . Je suis certain d'avoir tenu 2 ans à Montargis .
Merci d'avance pour tes réponses , en attendant de te lire

Amitiés François Marchandin
PS : Maintenant , nous avons aussi en commun la musique et le chant. Mais je ne suis qu'un débutant

CD:
Merci de ce sympathique mail de François; Si j'étais une violoniste correcte (belle sonorité, mais pas assez de travail, donc limité à des choses agréables à jouer, Paganani n'est pour moi que morceaux de virtuosité... et j'avois la chance d'être très bien accompagnée par Mme Floret, qui avait une délicieuse maison à la plume rouge à Villemandeur avec un superbe grand piano de concert. 
Pour jeunes de Pasteur, nous avions pourtant beaucoup de rencontres communes si nous faisons partie de la chorale, contrairement à ce que dis François, les filles ne regardaient pas (trop) les garçons, et inversement
...l'évolution s'est fait plus tard, au lycée...mais j'entends encore J.Pierre Blin nous racontant des choses qui nous avait stupéfiantes, et j'appris de très nombreuses années plus tard que Jean Yves Tricot et son grand copain Maréchal, passaient régulièrement sous mes fenêtres...

Je voulais faire un article spécial prof, mais Régis me précipite un peu, pour être sûr d'avoir un maximum avertis. Ce chiffre évolue tous les jours. Il est sûr que les + de 200 ne seront pas tous présents en sept 2009, mais il est possible que nous en retrouvions peut-être encore 200 de plus.

M.Morizet
avait été nommé principal du CES de Chichon, quand Mme Tagot était directrice. Il est DCD trop jeune d'un accident de voiture, c'était en mai 68, je vois encore le cortège accompagné d'innombrables motards, des files de bus et des voitures de chez lui jusqu'à Chantecoq. Sa belle fille a aussi enseigné à Pasteur, je me souviens très bien de ses 2 fils, que sont-ils devenus???
On m'a dit récemment que M.Pothier était toujours à la maison de retraite de chalettre, il doit avoir + de 93 ans.
Comme je l'ai écrit dans l'édito, je n'aurais rien commencé sans l'aval de Mme Vassort, qui nous suit avec attention, au fil de courriers reçus nous avons de + en + de nouvelles des profs. M.Girardy a été le 1er à se manifester sur la messagerie

Il ne nous manque plus que quelques photos (de notre époque)... chacun se fait un "devoir" ou un plaisir de retrouver ses anciens condisciples. Même les plus jeunes se passionnent pour notre projet.
Pour gagner du temps: pour les plus jeunes qui ont toutes les classes sur l'album photo joint; recherchez où vous êtes et mettez un message....
Même loin géographiquement, vous pouvez tous nous aider..
Michel Baraglia s'étonnait l'été dernier que la métropole soit en retard: vous aussi, vous pouvez charger (gratuitement) les programmes de MSN ou de SKYPE et nous pourrons converser sans limitation de coût: pour MSN: mon adresse est christianedaire@hotmail.fr et pour Skype daire37 mais vous devez pouvoir aussi passer par l'ordinateur pour le n° ADSL  0247357184

et... je suis à la disposition de tous pour servir d"intermédiaire (sans arrière pensée)
A+. 

     christianedaire@orange.fr 
         ou au 02.47.50.33.41,  les 2 n° sont sur l'annuaire du 37.

Partager cet article

Repost0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 01:15


Ce matin, au courrier, une enveloppe avec un joli timbre.....
Je vous restitue son contenu:

Bonjour,
Je sais, depuis une semaine, que vous organisez  "les retrouvailles" des anciens du CEG Pasteur, et je veux vous dire merci, car je suis vraiement très heureuse à l'idée de retrouver mes camarades de classe 6eA, 5eA, 4eA, 3eA entre 1965-1969
.
Je me suis plongée dans les photos et je me souviens des noms de beaucoup d'entre nous.
Je n'ai pas quitté le Loiret, j'habite à ...et je travaille avec Marlène BOURILLON, une ancienne du CEG Pasteur (c'est elle qui m'a parlé de l'évènement).
Je ne suis pas à l'aise pour surfer sur le net, je préfère le papier, le crayon (que voulez-vous, peut-être la génération VASSORT- POTHIER), aussi, je ne résiste pas à l'envie de vous écrire que cette idée est GENIALE!!! 
J'espère retrouver une copine espagnole Josepha Dominguez et d'autres encore!!!
Donc je vous envoie des photocopies des photos de et avec les noms que nous avons retrouvées Marlène et moi.
Mon adresse internet est ...et je viens de m'inscrire sur copaindavant.
A Bientot. Martine

CD:
 
Vous commencez à me connaitre: devinez ce que j'ai fait à mi-parcours de la lettre...
je me suis arretée de lire pour prendre le tel (sur les fixes c'est illimité), nous avons discuté...une bonne heure...
et nous nous retrouverons à Montargis lundi à l'heure du déjeuner, toutes les 3 (avec Marlène Bourillon avec laquelle elle travaille).
- Nous avons parlé des anciens (jeunes pour moi) Josepha (que ses amies surnommaient différemment), je lui ai confirmé que j'avais ses coordonnées et qu'elle était au courant de notre projet.
- parlé de son frère,  j'ai ajouté Brigitte, la petite soeur qui n'était pas dans mon fichier perso.
- parlé de la rue Thomas Barreau où elle habitait: hasard incroyable: la maison voisine Famille MAUDRY (Françoise était avec nous en ) et la maison de Mme Vicq (prof de gym) chez qui j'avais fait ma 1ère boom, invitée par un copain d'Alex, son fils unique, et ...de la rue qui y mène: donc de Marie-Claude DURLIN, de la famille Aumaitre....
- parlé de Françoise CREFF, la petite soeur de notre William, de M. Delafoy, de Marie Claude sa fille, toujours montargoise (a épousé un ancien du lycée qui faisait du sport)...
undefined
  
Je ne vais pas vous restituer la totalité de la conversation...
Très important: Rappel de la part de Régis: Ecrivez votre mail dans la petite rubrique "s'inscrire à la newsletter
Vous pouvez, si ça vous fait plaisir, vous inscrire sur le site copainsdavant, mais si c'est pour les anciens de Pasteur, c'est inutile car si vous voulez écrire à un nom connu, il faut payer. 

En passant par notre site: tout est gratuit:
- vous pouvez écrire des commentaires qui seront lus par tous
- vous pouvez m'écrire et je reporterais vos propos sur le site 
- ou faire comme Martine: une grande lettre de 2 pages, ne fait plus que 13 lignes
En plus:
- j'ai + de 445 noms dans mon fichier (rien à voir avec les 72 inscrits copainsdavant)
- vous avez presque toutes les classes dans l'album photo classé par année scolaire
(c'est Robert GAZUT qui a crée notre éts sur copainsdavant et j'ai mis les 18 photos que j'avais au printemps dernier, mais je n'y vais plus, que pour écrire aux nouveaux inscrits de Pasteur qui pourraient, ne pas avoir la connaissance de notre site ex: Josepha)

Notre site c'est aussi:
- plus de 70 articles à lire, directement lié à notre ets
- les rubriques des noms et coordonnées déjà retrouvés
- les avis de recherche: nous avons des noms sans prénom et inversement...
- ainsi que des propositions de sites (superbes) à aller visiter
- et si vous m'écrivez en parlant d'une personne dont j'ai les coordonnées (+ de 200) je transfère immédiatement votre mail.


Suis et reste, avec plaisir, à votre disposition: christianedaire@orange.fr


 
   A +

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2008 5 25 /01 /janvier /2008 15:44

CD:
Ci dessous: plusieurs extraits de mails reçus récemment: 


Sylvie COMBAZ-Maléon

Je m'appelle
  Sylvie Maléon, née Combaz, j'étais au collège Pasteur en 6è C. Heureusement que j’ai une photo, car je ne me souviens pas de grand chose. 
Je serai ravie de m’inscrire sur le site du collège, mais je n'ai pas vu comment faire, je t'envoie la seule photo en ma possession. 
Le prof est, je crois, M. Desbrosses et moi je suis la 9è en partant de la gauche rangée du milieu, la quatrième est
Francine Liger. Est-elle la sœur de Régis et était-elle voisine avec Colette Simon
J’attends ta réponse avec impatience.


Geneviève  SCHEMBARI
-Reuge

J'ai appris cette recherche par mon frère qui l'a vu sur internet, et je me suis dit: je m'inscris.
 A bientôt, Geneviève Reuge.


mail précédent: 
Bonjour,  Je m'appelle Geneviève Reuge, mon nom de jeune fille est Schembari 
Sur la liste des noms recherchés, vous m'avez appeler Chambary, je vis et travaille à Clermont-Fd.
Je suis allée au collège Pasteur de 1967 à 1969, en sixième j'étais dans la classe de madame Lesvèque (Sylvie ex Labrette) et monsieur Gautrot (Christian mari de Nelly). 
Je serais interressée par la réunion de septembre 2009.
A bientôt, Geneviève Reuge


Alain HURIE
bonjour,  
 je me suis reconnu sur la photo 6e A 62-63
C'est une bonne idée cette réunion
 
J'habite toujours sur Montargis.  
Bien cordialement.  
Alain Hurié


Une Gentille Montargoise:

Hello Christiane  
J'ai consulté une partie de ton site. Super idée et super réalisation.  
Voici quelques tuyaux:   
- Françoise Galisot: prof d'Anglais (CD: toutes ses coordonnées sont détaillées: qui la connait bien ou l'a eu comme prof  pour prendre contact avec elle ? si pas de réponse, je lui mettrais un mail) 
- Annie Brisset  s'appelle Mme Puissant et habite toujours dans la région de Montargis. J'ai trouvé 
un Puissant Michel..à Chalette. Est-ce elle? Je connais bien son frère Alain et veux bien t'aider en me déplaçant si tu n'arrives pas à la joindre. 
- Didier Pingot, (CD: .. parle du métier de Didier, de son épouse, de ses enfants et même de son habitation) Je connais la maison et je veux bien aller voir le numéro et te le donner. Je peux également les rencontrer. 
- Jean-François Laslaz est le voisin de ....... 
- Monique Anicet : je dois pouvoir te donner des renseignements .... me donnera son nom d'épouse et doit savoir ce qu'elle devient. 
 
Je te tiendrai au courant.


Colette LETOURNEAU
-Pochon

 Bonjour,  
Quelques noms me reviennent, pour les années 67, 68, 69, grandes classes : Evelyne RICHER, Anne Laure BRUNET, Régine MAY, les sœurs CORNU, Marcelle et Monique, la famille BERLIOZ ( Jean, Serge et une sœur);  Je continue mes recherches et préviens un maximum de gens dont je n'ai pas perdu la trace.
de la part de Colette LETOURNEAU ep POCHON  66 67 68 69 

mail précédent:
Bonjour,
Hier au soir, j'ai reçu un " coup de fil" d'une ancienne amie, que je vois toujours d'ailleurs, et qui m'a parlé
du projet des 50 ans du collège Pasteur.
Ravie par cette idée, j'ai commencé à chercher des noms.
En ce qui me concerne, j'y étais de la 5ème à la 3ème: J’ai terminé, comme beaucoup, par le collège du Grand clos.
Je suis
Colette LETOURNEAU, épouse POCHON. J'habite .....  Mon frère Didier LETOURNEAU, et ma sœur Monique LETOURNEAU
, y étaient également.
Comme profs : Mr POTHIER, entre autre, qui m'a beaucoup marquée, Mme VASSORT également...  
Des noms d'élèves dont je me souviens : Philippe DE VALERIO, un grand costaud, il avait un frère, les soeurs BOURILLON (Martine Marlène et Maryse) Sylvie SAUTROT, ... Marguerite BOUCEFFA, ..., Jean-françois LASLAZ ..., Philippe BROC
, ....
Simone BERRY
épouse PREAUDAT, habite ..., Monique BEAUDOIN, est décédée, Michèle PICAULT (je ne sais pas ce qu'elle est devenue) Françoise et Corinne CONNET, Hervé HARLICOT, Bernard MORISSEAU (...) Jean BERLIOZ et sa sœur (toujours dans les parages)  
Voilà pour les noms qui me reviennent, pour le moment. Je vais continuer à chercher 
Merci, et à bientôt   
Colette POCHON-LETOURNEAU
  

Michèle ROSSIGNOL-Delaveau

Aujourd’hui j’ai fait connaissance avec votre blog du CEG PASTEUR de MONTARGIS par l’intermédiaire d’une collègue Christiane PAYEN –BONNETTI qui m’a présenté des photos de classe de l’année 1968-1969, je l’ai aidée à retrouver certains noms de ses camarades de classe ainsi que ceux de son mari Christian BONNETTI et cela m’a rappelé quelques lointains souvenirs…..

Moi aussi, j’ai fréquenté le CEG PASTEUR en 6ème B – année 1968-1969 mais je n’ai pas de photo, je me souviens de quelques professeurs :
Madame NAVAILLES Français – Monsieur POTHIER Maths /Géo – Madame VICQ Histoire – Monsieur Guy CARRIAU Musique – Monsieur ROUZEAU Sciences Nat/Dessin….

Puis transfert en cours d’année au CES du GRAND CLOS, 5ème B – année 1969-1970 et encore pas de photo..Mais en 4èmeM2 – année 1970-1971, j’ai la photo " couleur " avec tous les noms des élèves notés au verso et j’ai terminé en 3ème B – année 1971-1972, hélas pas de photo !

Mon nom de jeune fille est Michèle ROSSIGNOL et je vis toujours à ...
Une remarque sur un nom reconnu et recherché qui a été "écorché ":
Nicole FLAMENT-DESROZIERS que je connais bien et à qui je pourrais parler de votre recherche, j’ai eu la surprise de reconnaître Eliane SADIER avec qui j’ai toujours des contacts et quelques autres personnes comme Marie-José LECERF (POMPON) que j’aperçois de temps en temps, je vois régulièrement la maman de Philippe et Denis DE VALERIO et c’est comme cela que j’ai de leurs nouvelles.
C’est vraiment sympa de retrouver 50 ans après les enfants que nous étions.
@ + peut-être….Michèle

   

CD:  Quels plaisirs de recevoir ces nombreux mails. 

Comme vous le remarquez, même des montargois qui n'ont pas fréquenté Pasteur, viennent nous aider, et à chaque mail, vous me proposez des nouveaux noms inconnus sur mon fichier ! 
Je constate que sur un mail, il y a des noms de famille qui collent avec les prénoms proposés par 
Ph de valério.
.... je modifie chaque jour, les rubriques "retrouvés" et "avis de recherche", mais je laisse surement des "erreurs"...

Les plus jeunes d'entre vous nous parlent souvent du CES du Grand clos, je peux essayer de rendre service, mais je préfèrerais que ce soit après sept 2009, car nous avons déjà beaucoup à faire pour retrouver la "trace" d'un petit millier d'élèves. C'est le chiffre estimé par Régis, pour ma part, je pense que la plupart ont fait leur 4 ans dans le même établissement donc nous ne devrions pas être + de 800 noms....et...nous n'avons que 440 noms dans mon fichier

Je vous le rappelle:  rien à payer  pour être "adhérent" au groupe:


        
"Vous nous lisez, vous vous sentez concernés, vous prenez contact"
                                 et je vous ajoute sur mon fichier perso.

Si certains souhaitent conserver l'anonymat ou ne pas donner ses coordonnées (il suffit de me le signaler), mais je peux transmettre aussi des courriers à ceux que j'ai dans mon fichier....
Vous êtes nombreux à parler de Philippe de Valério: Si vous êtes allés assez loin dans la lecture des articles du blog vous verrez qu'il y figure en bonne place: C'est même un des mes 1ers correspondants (inconnu, car bc + jeune que moi), en mai ou Juin dernier il m'avait envoyé par mail (depuis Tahiti) ses photos de classe avec seulement qq noms, des prénoms et qq anotations, et au fil des semaines, ça bouge, ça bouge....

Un seul souhait  inscrivez-vous à la newsletter 

  - pour nous permettre de mieux visualiser le nombre d'intéressés (nous ne sommes que 20 alors que j'ai une bonne 60aine de mails dans mon fichier perso.
  - pour que vous soyez informés de chaque nouvel article.  


votre aide, est bien sûr la bienvenue pour nous aider à retrouver vos anciens condisciples  ....et leur faire part de notre projet
 

Il ne nous manque que quelques photos d'avant 1962, 
Régis a maintenant
publié l'ensemble des photos de classe par année scolaire: 
Essayez de prendre du temps pour regarder, regarder, et regarder encore....une année, même rien qu'un prénom avec les 2 chiffres pour le situer: quel gain de temps pour moi.

Les  3è de 62-63  viennent d'être publiés, nous travaillons sur les  , etc...

Plus on ira sur les jeunes, plus j'aurais besoin de votre aide.....Merci à tous.


A+.
 CD

Partager cet article

Repost0

Articles Récents

  • William CREFF complète avec des "vieilles" photos de la Sirène
    Nous commençons par cette photo couleur (car elle illustrera l'article que je partagerai sur Facebook) C'est, je crois, une photo actuelle...mais c'est ce qu'on voit "en bas de la Sirène". Merci à William...il est le seul de nos 89 abonnés a avoir répondu...
  • L'ancien quartier de la Sirène
    En Aout 2020, Chartier écrivait un commentaire sous un article ou une page... (je ne sais toujours pas qui est Chartier...ce serait bien qu'il me mette un mail christiandeaire@orange.fr, nous avons besoin de connaitre son âge, avec qui était-il ami ?...
  • Hommage à deux héros montargois de la résistance: garagistes au 20 rue de la Sirène
    Article paru dans la République du Centre le 9 Juillet 2020: Jean, le père, et Jacques, le fils, faisaient partie du réseau Prosper. Ils ont payé de leur vie leur engagement dans la résistance dès 1942. Aucun hommage n'avait été rendu à Jean et Jacques...
  • Qui a des souvenirs du quartier de la Sirène?
    Je l'ai souvent écrit "ne mettez pas de commentaire car ils se trouvent en fin d'article, seront enfouis et personne ne les trouvera".... Je découvre...par miracle...un commentaire qui a été mis en Aout 2020, signé de "Chartier". Si nous avons sur notre...
  • Classes primaire Gambetta
    Après ce long mutisme, il parait nécessaire de continuer à faire vivre notre site. L'an dernier, sur demande, un article était paru pour les primaires Pasteur...quel plaisir d'y retrouver des visages familiers...copains (d'avant-avant-hier!!), j'ai pensé...
  • Qui connait le prénom de METRIER (ou MAITRIER) Classes primaires à Pasteur
    D'accord, nous ne sommes pas sur les 10 années d'existence de notre CEG...mais notre site accueille toutes les demandes...et, je suis très fière de constater que, grâce à vous, toutes nos recherches sont couronnées de succès...j'espère qu'il en sera de...
  • Recherchons Michèle, qui était coiffeuse à Amilly dans les années 60.
    Nouvel exploit à réaliser....comme toutes nos recherches ont été couronnées de succès (y compris la dernière avec l'abbé Gallerand)... nous devons essayer... Voici un extrait du mail reçu le 2 décembre: « Bonjour, je recherche dans le cadre d'une filiation,...
  • Primaire Pasteur 1954-55, CE1 (?), noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 1 Serge POIRIER – 2 Jean Claude BOSSARD – 3 Pierre GIE – 4 Serge BIKIALO - 5 ? -6 Jean Claude CUGUEN 2ème Rang (debouts): 1 Claude BEZILLE - 2 Jean Claude METIER – 3 Robert DANIEL -....- 8 Michel LACHAUME – 9 CAILLIET – .. - 11 JACQUEMONT 3ème...
  • 1953-54 CP1 Pasteur, noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 1 Jacques MILOT – 2 HEIM – 3 VERSOGNE – 4 Daniel QUENON – 5 Jean Claude LELOUP – 6 Alain BEZAULT – 7 CHEVRIER – 8 Jean Louis GAUGIRAND – 9 Michel KNOPP 2ème Rang : 1 Jean Paul CORRIGE – 2 GUET – 3 Michel BORNE – 4 LARCHER – 5 TALLES – 6 Christian...
  • Primaire Pasteur 1953-54, noms proposés par Michel BOURGUIN
    1er Rang : 2 Daniel QUENON – 6 Alain DEDOURS – 8 LARCHER – 9 Michel LACHAUME 2ème Rang : 3 LAUDEY – 7 LEPROUX – 9 LEGUMINA 3ème Rang : 4 HAMARD – 7 Yannick GINZE – 8 Michel GIRAUDON – 9 Yvon DUSSOULIER - 11 MIAUDON 4ème Rang : 1 VIE – 2 Jean Claude BOSSARD...